Image d'illustration
Image d'illustration ©Reuters - Jason Reed
Image d'illustration ©Reuters - Jason Reed
Image d'illustration ©Reuters - Jason Reed
Publicité

Pour la première fois en France paraît le texte du "manifeste accélérationniste" publié initialement en 2013, ainsi que les articles ayant prolongé ce débat devenu mondial. Faut-il résister à l'accélération du monde ou au contraire l'embrasser ? Une émission présentée par Raphaël Bourgois.

Avec

En mai 2013, deux doctorants de la London School of economics publient un manifeste qui suscite un débat mondial. Leur but : sortir la gauche de son marasme actuel. Selon eux, tenter de résister à l’accélération de notre temps comme elle le fait ne sert à rien, celle-ci doit au contraire embrasser le mouvement, voire l'accentuer.

Pour la première fois, ce manifeste paraît en français, suivi par les nombreux articles - critiques ou enthousiastes - qui ont contribué au débat après sa parution.

Publicité

« Si la gauche politique doit avoir un avenir, c’est dans la mesure où elle saura le mieux embrasser cette tendance accélérationniste refoulée. » #Accelerate. Manifeste pour une politique accélérationniste.

Ce recueil, Accélération ! (PUF, avril 2016), qui vise à donner aux lecteurs français accès aux différents textes et réflexions sur l’accélérationnisme, est publié sous la direction de Laurent de Sutter, professeur de théorie du droit à l'université libre de Bruxelles. Il est aujourd'hui notre invité.

Pour discuter avec Laurent de Sutter de cette théorie iconoclaste, nous avons demandé à Mathieu Potte-Bonneville, philosophe, responsable du pôle "Idées et savoirs" à l'Institut français, de lire cet ouvrage en détail afin de l'interroger aux côtés de Raphaël Bourgois et Antoine Mercier.

Son diffusé :

  • Louis Andriessen, "Hoketus"

___

(Ré)écoutez ici la première partie de l'émission, où nous nous interrogeons sur le statut d'icône pop, quelques jours après la mort de Prince.

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Henri Le Blanc
Collaboration
Philippe Baudouin
Réalisation
Clémence Mary
Collaboration