Publicité
En savoir plus

Caroline Broué reçoit** Louise Lambrichs, ** philosophe et chercheuse au Centre de recherche de psychanalyse, médecine et société. Elle a dirigé une Histoire de la pensée médicale contemporaine avec Bernardino Fantini publié au Seuil ( t.4, Evolutions, découvertes, controverses).

Avec Antoine Mercier et Mathieu Potte-Bonneville .

Publicité
Histoire de la pensée médicale contemporaine
Histoire de la pensée médicale contemporaine
© Radio France

Louise L. Lambrichs : « La médecine c’est une pensée directement reliée à l’acte, la question c’est qu’est-ce qu’on soigne ? Des maladies ou des malades ? Au fur et à mesure des avancées de la recherche, la conceptualisation des maladies changent, la pensée médicale est mouvante mais les médecins ont tendance à avoir une vision ontologique de la maladie. »

« La médecine n’est pas une science, elle s’appuie sur des connaissances scientifiques, pourquoi alors maintenant on parle de bio-médecine ? C’est peut-être plus un effet de scientisme que de scientificisme. »

« Actuellement il y a une régression dans la pensée et on voit cela s’opérer dans les institutions, par exemple beaucoup de psychanalystes ont été virés pour être remplacés par des comportementalistes. »

N’a-t-on pas déjà tout vu, tout lu, tout entendu concernant le Führer ? A 13h20, **Delphine Veaudor ** nous parle de la Une de Books ce mois-ci : Hitler intime et de la biographie Adolf Hitler. Biographie par l’historien Volker Ullrich.

hitler intime
hitler intime
© Radio France

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Écoutez ou réécoutez la première partie de La Grande Table en cliquant ici**.**

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Aude Tortuyaux
Chronique
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Brigitte Masson
Collaboration
Clémence Mary
Collaboration
Somany Na
Réalisation
Thibaut Sardier
Collaboration