Hommes et femmes jouissant des délices de la Terre. Détail de la partie centrale du tryptique du "Jardin des délices terrestres" de Jérôme Bosch (1450-1516) au Musée du Prado (Madrid).  ©AFP - Josse / Leemage
Hommes et femmes jouissant des délices de la Terre. Détail de la partie centrale du tryptique du "Jardin des délices terrestres" de Jérôme Bosch (1450-1516) au Musée du Prado (Madrid). ©AFP - Josse / Leemage
Hommes et femmes jouissant des délices de la Terre. Détail de la partie centrale du tryptique du "Jardin des délices terrestres" de Jérôme Bosch (1450-1516) au Musée du Prado (Madrid). ©AFP - Josse / Leemage
Publicité
Résumé

Guillaume Allègre, économiste à l’OFCE, spécialiste des questions de protection sociale et de fiscalité, fait paraître Pour ou contre le revenu universel ? (PUF, mai 2018) Baptiste Mylondo, a coécrit avec Michel Lepesant Inconditionnel: Anthologie du revenu universel.

avec :

Guillaume Allègre (Economiste à l’OFCE, centre de recherche en économie de Sciences-Po, spécialiste des questions de protection sociale et de fiscalité.), Baptiste Mylondo (Economiste, philosophe enseignant-chercheur à l'Ecole 3A de Lyon, enseignant à l'IEP de Lyon et à l'Ecole Centrale de Paris.).

En savoir plus

Le revenu universel : panacée incomprise ou fausse bonne idée?

Le revenu universel ne peut pas être une proposition ''ni de droite ni de gauche'' : il faut choisir. Soit il vise à réduire les inégalités et la pauvreté, soit il permet au contraire de les justifier." Baptiste Mylondo

Publicité

A la fois mis en lumière et discrédité dans la dernière campagne présidentielle, porté par le socialiste Benoit Hamon, il en est ressorti lessivé, ne subsistant qu’une version « édulcorée » d’un revenu universel qui ne demande qu’à revivre dans l’esprit de ses partisans.  Il en est, inconditionnel… 

Membre du Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB), enseignant à l’IEP de Lyon et à l’école Centrale de Paris, le philosophe Baptiste Mylondo milite pour cet « outil en mesure de donner à notre société un nouveau souffle collectif ». Dans son ouvrage « Inconditionnel, anthologie du revenu universel », qui paraît aux éditions du Détour, une sélection de textes politiques et philosophiques sur le sujet, il y défend « une version ‘’coopérativisite’’ de cette mesure, qu’il inscrit dans le paradigme de la décroissance » et dans une perspective égalitariste. Auteur déjà en 2010 d’Un revenu pour tous, précis d’utopie réaliste (Utopia, 2010), il préface et traduit au même moment « Le refus du travail, théorie et pratique de la résistance au Travail », du sociologue anglais David Frayne…

Les décroissants ne prônent pas le revenu universel à cause d'un diagnostic sur la fin du travail: ils le prônent pour la faire advenir avec la réduction de la production et de la consommation globales." Baptiste Mylondo

Auteur déjà en 2010 d’Un revenu pour tous, précis d’utopie réaliste (Utopia, 2010), il préface et traduit au même moment « Le refus du travail, théorie et pratique de la résistance au Travail », du sociologue anglais David Frayne…

A ses côtés, l’économiste Guillaume Allegre, chercheur à l’OFCE, le centre de recherche en économie de science Po, spécialiste des questions de protection sociale et de fiscalité. Avec Philippe Van Parijs, il vient de codiriger l’ouvrage Pour ou contre le revenu universel, au PUF, dans la collection vie des idées. Un ouvrage trans-disciplinaire qui tend à distinguer « réalités, fantasmes et utopies quant à sa mise en œuvre. »

Il faut prôner une redistribution collective du temps de travail, comme les 28 heures payées 28, plutôt qu'un revenu universel impossible à financer et à faire accepter à la population." Guillaume Allegre

Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Maxime Morin
Collaboration
Claire Mayot
Production déléguée
Charlotte Roux
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Clémence Mary
Collaboration
Peire Legras
Réalisation