Détournement de Mélancolie de C-M. Charpentier
Détournement de Mélancolie de C-M. Charpentier - Mike Licht
Détournement de Mélancolie de C-M. Charpentier - Mike Licht
Détournement de Mélancolie de C-M. Charpentier - Mike Licht
Publicité

Et si les Chinois avaient remporté la guerre des Boxers ? Que se serait-il passé si Darwin n’avait pas existé ? La Grande table s'interroge sur la pertinence d'une approche contrefactuelle de l'histoire.

Avec
  • Frédéric Sawicki Professeur de science politique à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne
  • Pierre Singaravélou Professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
  • Quentin Deluermoz Historien, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Paris.

« L’histoire contrefactuelle, c’est une manière d’éviter l’hyper-déterminisme »

Pour cette seconde partie d’émission, nous recevons Quentin Deluermoz, maître de conférences en histoire à l’Université Paris 13, et Pierre Singaravélou, maître de conférences à l’Université Paris I. Ensemble, ils signent l’ouvrage Pour une histoire des possibles aux éditions du Seuil. Pour les interroger à leurs côtés, Frédéric Sawicki, professeur de science politique à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Publicité

« Il ne faut pas jouer avec le récit national en France »

Son diffusé : Renaud « Pastiche 51 » reprise de « Les Ricains » de Michel Sardou

Retrouvez ici la première partie de l’émission en compagnie de la réalisatrice franco-libanaise Danielle Arbid pour son film Peur de rien

L'équipe