Manifestation à Malaga en mars 2016 ©Reuters - Jon Nazca
Manifestation à Malaga en mars 2016 ©Reuters - Jon Nazca
Manifestation à Malaga en mars 2016 ©Reuters - Jon Nazca
Publicité
Résumé

Le système démocratique doit-il se fixer pour objectif de résoudre les problèmes par le compromis et le consensus ? Ou doit-il au contraire créer un espace où les antagonismes et les contestations peuvent s’exprimer ? La Grande table reçoit la philosophe Chantal Mouffe.

avec :

Chantal Mouffe (philosophe, philosophe politique , professeure de sciences politiques et de relations internationales à l'Université de Westminster), Mathieu Potte-Bonneville (Philosophe, spécialiste de Michel Foucault).

En savoir plus

Présentée comme l’inspiratrice de la nouvelle gauche radicale et du mouvement Podemos, la philosophe Chantal Mouffe publie L’Illusion du consensus (Albin Michel, avril 2016). Elle y défend le rôle des passions et du conflit en démocratie, ignorés voire rejetés selon elle par le « rationalisme libéral ».

« Je soutiens que la croyance en la possibilité d’un consensus rationnel universel a conduit la pensée de la démocratie sur une fausse route » Chantal Mouffe, L’illusion du consensus (Albin Michel, avril 2016)

Publicité

Pour Chantal Mouffe, professeure de théorie politique à l’université de Westminster, cette recherche du consensus conduirait paradoxalement à l’émergence de conflits qui n’auraient pas lieu si il leur avait été permis d’exister.

« Ce dont nous avons besoin c’est du développement de ce que j’appelle un populisme de gauche. (…) La seule façon de pouvoir enrayer aujourd’hui le développement du populisme de droite, c’est de développer un populisme de gauche, qui va mobiliser les affects. Parce que la force du populisme de droite, c’est d’avoir compris le rôle des affects en politique. » Chantal Mouffe, La Grande table

Pour dialoguer avec Chantal Mouffe, nous avons proposé au philosophe Mathieu Potte-Bonneville, spécialiste de l’œuvre de Michel Foucault, de s’installer à ses côtés autour de La Grande table.

la critique du livre de Chantal Mouffe sur le site de notre revue partenaire Page des libraires.

___

Retrouvez ici la première partie de l'émission, avec Norge Espinosa Mendoza, qui signe le livret de « Carmen la cubana »,  au Théâtre du Châtelet du 6 au 30 avril 2016.

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Henri Le Blanc
Collaboration
Philippe Baudouin
Réalisation
Clémence Mary
Collaboration