Bande dessinée : "Cheese" de Zuzu et "Spirou, l’espoir malgré tout – Troisième partie" d’Émile Bravo

"Cheese" de Zuzu // "Spirou, l'espoir malgré tout - Troisième partie" d'Emile Bravo
"Cheese" de Zuzu // "Spirou, l'espoir malgré tout - Troisième partie" d'Emile Bravo - Casterman // Dupuis
"Cheese" de Zuzu // "Spirou, l'espoir malgré tout - Troisième partie" d'Emile Bravo - Casterman // Dupuis
"Cheese" de Zuzu // "Spirou, l'espoir malgré tout - Troisième partie" d'Emile Bravo - Casterman // Dupuis
Publicité

Pour cette seconde partie d'émission consacrée à la bande dessinée, nos critiques ont lu "Cheese" de Zuzu et le Spirou d’Émile Bravo "L’espoir malgré tout - troisième partie". Découvrez leur avis...

Avec

La Grande Table Critique : chaque vendredi, une poignée de critiques passionnés échangent et se disputent autour de films, de livres, d’expositions, de disques, de bande-dessinées, etc… On y parle de l’actualité culturelle avec enthousiasme et contradiction.

Au sommaire de cette émission consacrée à la bande dessinée, "Cheese" de Zuzu chez Casterman et le Spirou d’Émile Bravo "L’espoir malgré tout - troisième partie" chez Dupuis. Découvrez aussi "Maxiplotte" de Julie Doucet chez L'Association, le coup de coeur d'un de nos critiques.

Publicité

Pour en parler aux côtés de Lucile Commeaux : Théo Ribeton, Chef de rubrique culture chez Stylist et critique aux Inrockuptibles, et Sarah Ihler-Meyer, critique d’art et commissaire d’exposition.

💭  -  "Cheese" de Zuzu 

Planche de "Cheese" de Zuzu
Planche de "Cheese" de Zuzu
- Zuzu - Casterman

Présentation de l'éditeur :

"C’est une histoire d’amis qui fument, sortent et détournent de temps en temps une pizza de sa destination… Mais derrière leur apparente oisiveté, Riccà, Dario et Zuzu (personnage principal du trio et alter-ego de l’autrice) vont se trouver un étrange défi : participer à la Course de fromage annuelle d’un petit village du Trentin-Haut-Adige. L’occasion pour Zuzu de se confronter à un problème existentiel qui la ronge : sa boulimie… Quelque part entre le noir et blanc tranchant de Gipi et l’apparente légèreté de Simon Hanselmann, Cheese libère peu à peu sa puissance poétique en ajoutant à la familiarité des dialogues des moments de silence dédiés à la voix intérieure de Zuzu."

L'avis des critiques :

"Ca fonctionne plutôt bien sur le plan narratif et graphique, mais sur sa teneur c'est une BD qui a des défauts majeurs :  elle relève du simple constat et d'un constat mille fois réitéré : le malaise et l'ennui de la jeunesse. Elle n'a aucun recul sur son sujet. Ca ne prend aucune ampleur, restant littéral et anecdotique. La BD fait symptôme d'avantage qu'elle ne traite des symptômes." Sarah Ihler-Meyer 

"Ce sont des personnages coincés dans leurs corps et leurs communication et qui ne peuvent pas vraiment raconter quelque chose, je trouve cette impasse intéressante. on est dans le territoire de la laideur. Ca me raconte un rapport au monde, j'ai l'impression que c'est ce que j'attends d'une première BD. J'ai eu l'impression de rentrer dans une subjectivité. " Théo Ribeton 

  • Plus d'informations : "Cheese" de Zuzu (scénario et dessin) a paru le 16 juin 2021 chez Casterman.

🗨️ - "Spirou, l’espoir malgré tout – Troisième partie" d’Émile Bravo

Couverture de "SPIROU l'espoir malgré tout (Troisième partie)" d'Emile Bravo
Couverture de "SPIROU l'espoir malgré tout (Troisième partie)" d'Emile Bravo
- Dupuis

Présentation de l'éditeur :

" Automne 1940. Spirou arrive à convaincre Fantasio de ne pas prendre le train pour partir travailler en Allemagne. Mais les temps sont durs et Spirou est menacé d'expulsion par le prêtre qui lui loue une chambrette. C'est alors qu'il a une brillante idée : avec Fantasio, il va monter un théâtre de marionnettes itinérant pour donner un peu de joie aux enfants qui n'ont rien d'autre à faire que de subir (ou jouer à) la guerre. Félix et Felka, le couple de peintres juifs allemands exilés à Bruxelles, les aident à réaliser les décors, et Fantasio, esprit débordant de créativité, écrit des contes pleins de violence et de gueuletons. Le spectacle plaît beaucoup à M. Henri, un mécène, qui les engage pour qu'ils aillent jouer un peu partout en Belgique. Et c'est ainsi que Spirou et Fantasio partent à vélo sillonner le pays avec leur théâtre itinérant. Mais Fantasio va tomber amoureux, et son comportement et ses secrets vont commencer à attirer de graves ennuis à Spirou…"

L'avis des critiques :

"Il réussi un véritable tour de force. C'est un contexte qui avait été évacué dans les bd originales des années 40, ici ça devient la matière même du récit. Le dispositif est intelligent : il place l'armée allemande hors champs pour montrer une population belge conflictuelle. Je trouve qu'on a un Spirou qui s'ouvre à une conscience politique, ça reste fidèle à sa drôlerie tout en lui donnant une épaisseur que je ne lui connaissais pas." Sarah Ihler-Meyer

"Ca ne ressemble pas totalement à la ligne claire d'Hergé, il y a quelque chose de vibrionnant, presque crayonné à certains endroits. On a pas ces aplats, on sent qu'on est après mais c'est l'horizon d'Emile Bravo en terme de limpidité de récit et de dynamique, c'est sans doute le digne héritier." Théo Ribeton

"Sur le plan du traitement graphique que je trouve particulièrement réussi : les SS qu'on ne voit quasiment jamais, mais quand on les aperçoit c'est sous la forme de masses sombres crayonnées au fusain, en pieds ou de manière fragmentaire. Ces masses noirs elles ne sont jamais individualisées ce qui écho à une machine de guerre déshumanisante."  Sarah Ihler-Meyer

Plus d'informations : "Spirou, l’espoir malgré tout – Troisième partie" d’Émile Bravo, (tome 4), a paru en octobre 2021 chez Dupuis.
 

Egalement au sommaire : 

Le coup de cœur de Théo Ribeton pour  "Maxiplotte" de Julie Doucet, une autrice québécoise de bandes dessinées active entre 1987 et 1999 qui continue à avoir une influence considérable. Véritable anthologie, cet ouvrage de 400 pages rassemble de nombreux travaux de l'autrice, des pages de carnet extraites de son journal intime au tournant des années 80 et 90 ainsi que des reproductions des couvertures du légendaire Dirty Plotte, de divers fanzines et éditions internationales. Cet ouvrage a paru en novembre 2021 chez L'Association.

🎧 Pour écouter la première partie de La Grande Table Critique, c'est par ici ▼

La Grande Table critique
27 min

L'équipe