1 : Tartuffe de Ivo Van Hove // 1,3,4 : Incandescances d'Ahmed Madani
1 : Tartuffe de Ivo Van Hove // 1,3,4 : Incandescances d'Ahmed Madani
1 : Tartuffe de Ivo Van Hove // 1,3,4 : Incandescances d'Ahmed Madani - Jan Versweyveld // François-Louis Athénas
1 : Tartuffe de Ivo Van Hove // 1,3,4 : Incandescances d'Ahmed Madani - Jan Versweyveld // François-Louis Athénas
1 : Tartuffe de Ivo Van Hove // 1,3,4 : Incandescances d'Ahmed Madani - Jan Versweyveld // François-Louis Athénas
Publicité
Résumé

En débat cette semaine, deux spectacles : "Tartuffe ou l’hypocrite" de Molière dans une mise en scène d’Ivo Van Hove et "Incandescances" d’Ahmed Madani. Découvrez leurs avis...

avec :

Johan Faerber (Editeur, essayiste, critique littéraire.), Philippe Chevilley (Chef du service culture des Echos).

En savoir plus

La Grande Table Critique : chaque vendredi, une poignée de critiques passionnés échangent et se disputent autour de films, de livres, d’expositions, de disques, de bande-dessinées, etc… On y parle de l’actualité culturelle avec enthousiasme et contradiction.

Sous les feux de la critique cette semaine, deux spectacles : Tartuffe ou l’hypocrite de Molière mis en scène par Ivo Van Hove dans sa version originelle interdite en 1664 dès la première représentation à découvrir à la Comédie Française et Incandescances, le dernier volet de la trilogie d’Ahmed Madani consacrée à la jeunesse des quartiers populaires, à voir à la MC 93 de Bobigny puis en tournée.

Publicité

Pour en parler, aux côtés de Lucile Commeaux : Philippe Chevilley, Chef du service culture aux Echos et Johan Faerber, co-rédacteur en chef du site Diacritik et essayiste

🎭 - Tartuffe ou l’hypocrite de Molière – Mise en scène : Ivo Van Hove // A la Comédie Française

Claude Mathieu, Denis Podalydès, Loïc Corbery, Julien Frison et Dominique Blanc
Claude Mathieu, Denis Podalydès, Loïc Corbery, Julien Frison et Dominique Blanc
- Jan Versweyveld

La pièce :

Célébrer Molière en sa Maison par une œuvre jamais jouée par la Troupe paraît inimaginable et, pourtant, avec Le Tartuffe ou l’Hypocrite Ivo van Hove nous entraîne à la découverte de la version originelle, interdite dès après la première représentation de 1664.

Elle a été reconstituée grâce au travail de « génétique théâtrale » mené par l’historien Georges Forestier qui précise que ce Tartuffe s’est trouvé censuré par Louis XIV, qui ne pouvait d’un côté se faire le héraut de l’orthodoxie catholique et de l’autre permettre à son comédien-auteur préféré de représenter sur son théâtre parisien une telle satire des dévots. La pièce que nous connaissons depuis, Le Tartuffe ou l’Imposteur, est une version modifiée en 1669, assouplie et étendue à cinq actes quand la première ne comprenait que trois actes. Cette création signe les retrouvailles d’Ivo van Hove avec la Troupe, qu’il a dirigée dans Les Damnés et Électre/Oreste, mais aussi avec Molière, dont il a déjà monté Le Misanthrope et L’Avare, mais qu’il met en scène pour la première fois en France. Il choisit cette version énergique, furieuse même, concentrée sur la crise que l’arrivée de Tartuffe provoque dans une riche famille, en ruines. Elle est resserrée sur la relation passionnelle de Tartuffe avec la deuxième et jeune épouse du riche Orgon, le conflit entre le père et le fils ainsi que l’opposition entre une vision progressiste et libertine du monde portée par Cléante et celle conservatrice d’Orgon et de sa mère. Ivo van Hove n’oublie pas que Tartuffe est un mendiant qui « se voit attribuer un rôle de sauveur, de dévot, par Orgon qui trouve en lui un confident, un maître spirituel » jusqu’à ce que, pour « sceller ce lien unique, il décide de faire de Tartuffe son seul héritier. La bombe explose. Comme un grand nombre des comédies de Molière, Le Tartuffe est un drame social. » -Présentation de la Comédie Française-

► ► ► "J'ai assisté à une représentation où la salle était tout à fait enthousiaste. Et il y a de quoi être enthousiaste quand on voit cette jeune troupe dynamique, fraiche et assez talentueuse […] Mais …." Johan Faerber

Pour découvrir l’avis de nos critiques : Cliquez sur ▶️ (en haut de page)

  • Plus d’informations : Tartuffe ou l’hypocrite de Molière – Mise en scène : Ivo Van Hove – Avec Claude Mathieu, Denis Podalydès, Loïc Corbery, Christophe Montenez, Dominique Blanc, Julien Frison et Marina Hands // du 15 janvier au 24 avril à la Comédie Française

🎭 - Incandescences d’Ahmed Madani // A la MC 93 puis en tournée

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La pièce :

Après Illumination(s) et F(l)ammesIncandescences est le dernier volet d’une trilogie qu’Ahmed Madani consacre à la jeunesse des quartiers populaires. Entre héritage familial et rêves d’avenir, neuf jeunes témoignent sans détour mais aussi avec humour de la construction de leur vie amoureuse et sexuelle.

Premiers émois, histoires d’amour de parents qui ont vécu l’immigration… À partir des témoignages de jeunes femmes et hommes non professionnels d’Île-de-France, Ahmed Madani poursuit sa vivifiante aventure théâtrale au croisement de l’histoire, de l’intime et de la poésie. Dans une langue taillée sur mesure, mêlant réalité et fiction, il livre un récit universel porteur d’espoir et de dignité, qui dessine les nouveaux contours, plus lumineux, d’une identité française réhabilitée et prometteuse.

► ► ► Pour découvrir l’avis de nos critiques : Cliquez sur ▶️ (en haut de page)

  • Plus d’informations : Incandescences Texte et mise en scène Ahmed Madani - Avec Aboubacar Camara, Ibrahima Diop, Virgil Leclaire, Marie Ntotcho, Julie Plaisir, Philippe Quy, Merbouha Rahmani, Jordan Rezgui et Izabela Zak du 3 au 7 février à la MC 93 de Bobigny.
    Puis en tournée : Libourne (33) / le 2 février / Le Liburnia ⚈ Garges-Lès-Gonesses (95) / le 5 février / Espace Lino Ventura ⚈ Coulommiers (77) / le 10 février / La Sucrerie ⚈  Nîmes (30) / le 18 février / Théâtre Christian Liger, en collaboration avec les ATP de Nîmes ⚈  Grasse (06) / du 22 au 23 février / Théâtre de Grasse ⚈  Miramas (13) / le 25 février / Le Théâtre La Colonne ⚈ Privas (07) / le 1er mars / Théâtre de Privas ⚈ Fontenay-sous-Bois (94) / du 11 au 12 mars / Fontenay-en-Scènes – Salle Jacques Brel ⚈ Vernouillet (28) / le 15 mars / L’Atelier à Spectacle ⚈ Brétigny (91) / le 18 mars / Le Théâtre Brétigny – Scène conventionnée  arts et humanités ⚈ Poitiers (86) / le 22 mars / Le TAP-Théâtre Auditorium de Poitiers, scène nationale ⚈  Lieusaint (77) / du 25 au 26 mars / Théâtre-Sénart, Scène nationale ⚈  Gagny (93) / le 2 avril / Le Théâtre André Malraux

Le coup de ♥ de Philippe Chevilley pour "Le voyage de Gulliver" de Christian Hecq et Valérie Lesort à l'Athénée

  • Plus d'informations : Le voyage de Gulliver, en tournée : 1er au 11 février Théâtre des Célestins, Lyon / 18 au 19 février Equilibre et Nuithonie, Fribourg, Suisse / 23 au 26 février Théâtre National de Nice / 2 au 6 mars Théâtre de Caen / 10 et 11 mars La Comète – Scène Nationale de Châlons-en-Champagne / 15 mars Théâtre Edwige Feuillères, Vesoul / 18 mars Ma Scène Nationale, Théâtre de Montbéliard / 22 et 23 mars Le Tangram, Scène Nationale Évreux–Louviers / 26 et 27 mars Théâtre de Saint-Maur / 30 et 31 mars La Maison – Maison de la Culture de Nevers Agglomération / 12 et 13 avril Théâtre de Sartrouville / 19 et 20 avril La Ferme du Buisson, Scène Nationale / 30 avril Le Carré Sainte-Maxime / 3 mai La Colonne, Miramas / 6 et 7 mai Théâtre de Grasse / 12 et 13 mai Espace Jean Legendre, Compiègne / du 17 au 19 mai La Coursive, Scène Nationale de La Rochelle / 24 et 25 mai Théâtre des 2 Rives, Charenton Le Pont.
Références

L'équipe

Lucile Commeaux
Production
Boris Pineau
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Aïssatou N'Doye
Collaboration