"Zypher Z" du Munstrum Théâtre & Vincent Guédon dans "Sentinelles" de Jean-François Sivadier
"Zypher Z" du Munstrum Théâtre & Vincent Guédon dans "Sentinelles" de Jean-François Sivadier - © Jean-Louis Fernandez
"Zypher Z" du Munstrum Théâtre & Vincent Guédon dans "Sentinelles" de Jean-François Sivadier - © Jean-Louis Fernandez
"Zypher Z" du Munstrum Théâtre & Vincent Guédon dans "Sentinelles" de Jean-François Sivadier - © Jean-Louis Fernandez
Publicité

En débat, une dystopie joyeuse et spectaculaire et le nouveau spectacle du créateur d'"Italienne scène et orchestre".

La  Grande Table critique : commentaire expert et subjectif de l’actualité culturelle. Chaque semaine, des critiques invités par Lucile Commeaux se rencontrent autour de deux disciplines dans l’amour de l’art et de la dispute.

Au sommaire, deux spectacles : Sentinelles de Jean-François Sivadier ( jusqu'au 27 février à la MC93 de Bobigny, puis en tournée) et Zypher Z du collectif Munstrum Théâtre ( jusqu'au 19 février au Monfort Théâtre, à Paris, puis en tournée).

Publicité

Nos critiques du jour : Philippe Chevilley, chef du service culture des Echos, et Victor Inisan, docteur en arts et critique pour I/O Gazette.

"Sentinelles" de Jean-François Sivadier 

Découvrez l'avis de nos critiques sur "Sentinelles" de Jean-François Sivadier

13 min

Présentation : Sentinelles, écrit et conçu pour trois acteurs, raconte l'histoire de trois pianistes qui se rencontrent dans leur adolescence et deviennent, du jour au lendemain, inséparables. Reçus dans une prestigieuse école de musique, ils vont y passer trois ans, avant de se présenter à un concours international de piano, à l'issue duquel, pour des raisons plus ou moins mystérieuses, ils se trouveront séparés pour toujours. Aussi dissemblables que complémentaires, chacun des trois admirant chez les deux autres ce qui lui manque, les trois hommes vont s'épauler et se combattre dans un jeu d'équilibre délicat, entre leurs liens d'amitié et leurs différences fondamentales quant à leur rapport au monde et à la manière d'exercer leur art.
Les accords et désaccords du trio dessinent un chemin initiatique, au bout duquel chacun a rendez-vous avec lui-même. Une histoire comme un prétexte à interroger les vents contraires, les courants violents qui peuvent s'affronter, s'accorder ou se confondre dans le rapport secret que chaque artiste entretient avec le monde…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

· du 2 au 4 mars : Comédie de Caen
· les 24 et 25 mars : Comédie de Colmar, CDN Grand Est Alsace
· du 29 au 31 mars : CCAM, Vandœuvre-lès-Nancy
· du 5 au 7 avril : CDN de Besançon, Franche-Comté
· du 13 au 15 avril : Comédie de Clermont-Ferrand
· du 26 au 28 avril : Le Bateau Feu, Dunkerque
· du 4 au 5 mai : Maison de la Culture d’Amiens
· du11 au 13 mai - Comédie de Béthune

"Zypher Z" du Munstrum Théâtre

Découvrez l'avis de nos critiques sur "Zypher Z" du Munstrum Théâtre

14 min

Présentation : Les animaux dirigent le monde. Les robots forment un petit peuple corvéable à merci. Ne restent que quelques rares représentants de l’espèce humaine. Fragiles et méprisés, ils n’en mènent pas large, à l’image de Zypher – petit employé d’un prospère institut de sondage dirigé par une éléphante tempétueuse – qui ne manque pas de se faire marcher sur les pieds. Un jour, il assiste au suicide de l’un de ses collègues humains. Sa réalité bascule, se détraque… Le solitaire Zypher n’est plus seul : il est deux. Qui est cet autre ? Un frère ? Un double ? Un fantasme ? Tandis que les rapports de pouvoir se modifient, Zypher fait des découvertes qui le mèneront aux frontières du monde tangible, par-delà l’identité et la conscience…

"Zypher Z" du Munstrum Théâtre
"Zypher Z" du Munstrum Théâtre
- © Jean-Louis Fernandez

· les 1er et 2 Mars 2022 : Le Trident, Cherbourg-En Cotentin
· du 15 au 19 Mars 2022 : Le Quai, Angers
· les 25 et 26 Mars 2022 : Théâtre de Chatillon dans le cadre du Festival Marto  
· du 4 au 6 Mai 2022 : Le Manège, Reims

Egalement au sommaire de La Grande Table critique : 

Le coup de coeur de Philippe Chevilley pour Une Mort dans la famille d'Alexander Zeldin à voir jusqu'au 20 février à l'Odéon - Théâtre de l'Europe (Ateliers Berthier) puis les 1er et 2 juin au Grand Théâtre de Luxembourg. Après Faith, Hope and Charity en 2021, Alexander Zeldin, pour sa première pièce en français, poursuit son exploration intransigeante de notre réalité sociale et tourne une page dans son travail...

Le coup de coeur de Philippe Chevilley pour "Une Mort dans la famille" d'Alexander Zeldin

3 min

27 min

Ecoutez la première partie de La Grande Table critique du 11 février : 

27 min

L'équipe

Lucile Commeaux
Lucile Commeaux
Lucile Commeaux
Production
Boris Pineau
Boris Pineau
Boris Pineau
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Aïssatou N'Doye
Collaboration