Ballaké Sissoko et Vincent Segal en concert live à la 'Cité de la Musique' le 9 septembre 2015, à Paris,
Ballaké Sissoko et Vincent Segal en concert live à la 'Cité de la Musique' le 9 septembre 2015, à Paris,
Ballaké Sissoko et Vincent Segal en concert live à la 'Cité de la Musique' le 9 septembre 2015, à Paris,  ©Getty - Paul CHARBIT/Gamma-Rapho
Ballaké Sissoko et Vincent Segal en concert live à la 'Cité de la Musique' le 9 septembre 2015, à Paris, ©Getty - Paul CHARBIT/Gamma-Rapho
Ballaké Sissoko et Vincent Segal en concert live à la 'Cité de la Musique' le 9 septembre 2015, à Paris, ©Getty - Paul CHARBIT/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Rencontre avec Ballaké Sissoko et Vincent Segal, à l'occasion de la sortie du nouvel album "Djourou" de Ballaké Sissoko, sur le label No Format!

avec :

Vincent Segal (violoncelliste et bassiste), Ballaké Sissoko (Musicien).

En savoir plus

Le grand joueur de kora Ballaké Sissoko collabore avec huit artistes pour son nouvel album Djourou (No Format!), dont son acolyte, le violoncelliste Vincent Segal. Ensemble, ils mêlent différents univers musicaux. 

L’idée est de montrer toutes les possibilités de cet instrument et de faire la connexion avec d’autres horizons musicaux : je suis toujours à l’écoute, quand je ferme les yeux je fais passer la connexion. (Ballaké Sissoko) 

Publicité

Pour Djourou ("la corde" en bambara), Ballaké Sissoko a fait appel à huit artistes : Camille, Salif Keita, Piers Faccini, Oxmo Puccino, Sona Jobarteh, Feu! Chatterton, Patrick Messina et Vincent Segal. Avec ces deux derniers, il interprète la "Symphonie Fantastique" de Berlioz. Un exemple de la façon dont le joueur de kora connecte magiquement son instrument à vingt et une cordes avec d'autres instruments. 

Ballaké Sissoko et Vincent Segal ont fait se rencontrer la kora et le violoncelle depuis bien longtemps : leur amitié a donné lieu à deux albums, Chamber music (2009) et Musique de nuit (2015), enregistrés à Bamako où Vincent Segal rend régulièrement visite à Ballaké Sissoko. 

On est de vieux amis, mais avant de jouer ensemble on avait cette connexion particulière avec un outil à corde. Dès qu’on est connecté avec nos instruments, le temps s’écoule d’une autre manière. (Vincent Segal)

La musique mandingue doit infuser Paris, je n’entends pas Paris sans la kora. Victor Hugo parle déjà du balafon dans "Notre-Dame de Paris", dans la procession avec Esmeralda. (Vincent Segal)

.
.

À réécouter : Marie-Jo Bonnet/Chloé Chaudet : tuer la mère ?

Extraits sonores : 

  • Extraits de l'album "Djourou" (label No Format!) : "Demba Kunda", "Vêtements pour la lune" avec Arthur Teboul de Feu! Chatterton, "Frotter les mains" avec Oxmo Puccino, "Jeu sur la symphonie fantastique" avec Vincent Segal et Patrick Messina. 
  • Arthur Teboul de Feu! Chatterton 
Références

L'équipe

Jeanne Aléos
Collaboration
Caty Reneaux
Collaboration
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Marianne Chassort
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Valentine Alloing
Collaboration
Jean Bulot
Collaboration