Basquiat en taille XL à la fondation LV

Jean-Michel Basquiat en 1983
Jean-Michel Basquiat en 1983 ©Getty - Lee Jaffe
Jean-Michel Basquiat en 1983 ©Getty - Lee Jaffe
Jean-Michel Basquiat en 1983 ©Getty - Lee Jaffe
Publicité

A l'occasion de l’exposition "Jean-Michel Basquiat et Egon Schiele" jusqu’au 14 janvier 2019 à la Fondation Vuitton, seront réunis autour de cette Grande Table spéciale Basquiat la journaliste et critique d'art Roxana Azimi ainsi que Pierre Ducrozet, auteur d"Eroica", un roman sur Basquiat.

Huit ans après la grande et belle rétrospective que le Musée d’Art Moderne avait consacrée à l’enfant de Brooklyn, à l’occasion du cinquantième anniversaire de sa naissance, le révélant littéralement au grand public français, plus de 350 000 visiteurs (Fabrice Hergott), la Fondation Louis Vuitton met à son tour Jean-Michel Basquiat à l’honneur en le confrontant à une autre comète de l’art, le peintre autrichien Egon Schiele.

Même feu sacré, même génie précoce, même destin foudroyé. Morts tous deux à 28 ans, Basquiat d’une overdose, Schiele décimé par la grippe espagnol.

Publicité

Pour en parler, Roxana Azimi, journaliste et critique d’art au Monde.

Et l'écrivain Pierre Ducrozet. Il est notamment l’auteur de Eroica (Grasset, 2015), une fiction biographique sur Basquiat.

Cliquez ici pour écouter la deuxième partie de l'émission : "Trans-, Posthumanisme… Et l’humain dans tout ça ?"

L'équipe