Couverture du premier tome de la sage "Blackwater" de Michael McDowell, La Digue
Couverture du premier tome de la sage "Blackwater" de Michael McDowell, La Digue
Couverture du premier tome de la sage "Blackwater" de Michael McDowell, La Digue - Editions Toussaint Louverture
Couverture du premier tome de la sage "Blackwater" de Michael McDowell, La Digue - Editions Toussaint Louverture
Couverture du premier tome de la sage "Blackwater" de Michael McDowell, La Digue - Editions Toussaint Louverture
Publicité
Résumé

Retour sur le phénomène littéraire "Blackwater", la saga feuilleton de Michael McDowell publiée par les éditions Monsieur Toussaint Louverture. Pour en parler, le fondateur de celle-ci, Dominique Bordes.

avec :

Dominique Bordes (Editeur).

En savoir plus

Monsieur Toussaint Louverture est une maison d'édition originale. Elle publie, à partir du 7 avril et ce jusqu'à juin, une saga feuilleton en six tomes, Blackwater, dont les deux premiers tomes, La Crue et La Digue, sont déjà en librairie. Le troisième tome, La Maison, sortira le 5 mai. Ecrite par l'écrivain américain Michael McDowell, cette saga a remporté un grand succès commercial lors de sa parution aux Etats-Unis en 1983.

Selon le fondateur de Monsieur Toussaint Louverture, "Blackwater est un succès commercial très spécifique, il est publié directement en poche aux Etats-Unis, ce qu’on appelait là-bas des "paperbacks", qui a repris le flambeau des "pulps". C’était un succès commercial, mais non détecté au niveau de la critique". La saga Blackwater raconte l'histoire d'une "société totalement matriarcale, un monde dirigé par les femmes, bien qu’en apparence par les hommes. (...) Et, lointainement, l'Histoire des Etats-Unis est présente en écho, la crise de 1929, la Seconde Guerre mondiale. Le roman pose une question centrale : quelle relation entretient-on avec ses enfants ?" explique Dominique Bordes.

Publicité

Lorsqu'il crée sa propre maison d'édition Monsieur Toussaint Louverture en 2004, Dominique Bordes prend le parti de publier peu de livres, mais qui marchent bien, et dont les écrivains, américains, sont souvent oubliés. Blackwater est un gros défi éditorial, risqué mais ambitieux : remettre au goût du jour le roman-feuilleton à l'ère Netflix. "Mon travail, c’est de fabriquer du désir pour le texte d’un auteur. C’est génial de créer une frustration dans une société d’immédiateté, où on va devoir penser le livre, y réfléchir entre deux publications. Ceux qui jouent le jeu ont un plaisir décuplé : le livre a un pouvoir qui travaille, infuse en nous entre deux épisodes." nous confie Dominique Bordes.

À lire aussi : Démocratie : faut-il changer de logiciel ?

Extraits sonores :

  • Stephen King (1993)
  • Matthieu Letourneux, "La suite dans les idées", France Culture, 09/12/2017
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Lucas Bretonnier
Collaboration
Anna-Livia Marchaison
Collaboration