Camille Chamoux, Le Temps de vivre.
Camille Chamoux, Le Temps de vivre. - Christophe Raynaud de Lage
Camille Chamoux, Le Temps de vivre. - Christophe Raynaud de Lage
Camille Chamoux, Le Temps de vivre. - Christophe Raynaud de Lage
Publicité

Lauréate du prix SACD Humour 2021, l'humoriste Camille Chamoux nous parle de son spectacle "Le temps de vivre" au Théâtre de la Porte Saint Martin.

Avec

La comédienne et metteuse en scène Camille Chamoux monte seule sur scène pour une comédie mise en scène par Vincent Dedienne : Le temps de vivre. Un spectacle à découvrir au Théâtre de la Porte Saint Martin, du 28 au 31 décembre, avant une tournée dans toute la France jusqu’en avril 2022. 

Ce spectacle, qui va de Proust aux groupes Whatsapp, s’ouvre sur la question du temps avec une lecture de La Recherche: « Je lis Proust aux spectateurs in extenso…et j’aime jouer avec ça, faire durer la lecture jusqu’à ce qu’ils se demandent ‘’mais combien de temps va-t-elle nous lire Proust ? » (Camille Chamoux). 

Publicité

Inspirée par Marcel Proust, Camille Chamoux créé un spectacle où elle a plaisir à « croquer les gens et la société dans laquelle [elle] évolue » en tentant de « passer de l’anecdotique pour faire des théories hâtives, et assumées comme telles, sur l’état du monde. » Le résultat ? Une comédie sociologique à un seul personnage, dont l’héroïne fait écho aux spectateurs en récontant ses errances de son quotidien de quadragénaire.

Le temps imprègne toute la pièce. Camille Chamoux a décidé d’ancrer son spectacle dans la dichotomie qu’il existe entre le temps du minuteur et celui du chronomètre. Comme elle nous l’explique, « dans ce spectacle j’ai appris à maîtriser le minuteur : c’est le temps qu’il te reste. Le chronomètre, c’est le temps que ça va prendre, c’est la production, la compétition. Tandis que le minuteur, c’est la réalité, la lucidité. Epicure. »

Pour elle, le minuteur a été lancé par le fait d’avoir un enfant et de devoir commencer à se projeter dans l’avenir. Ainsi, bien que les époques précédentes lui inspirent de la tendresse, elle déteste entendre que « c’était mieux avant ». Comme le développe la quadragénaire, « vingt ans, c’est l’horreur. On a sa vie devant soi, mais on ne sait pas quoi en foutre. Quarante ans, on a sa vie devant soi, on sait quoi en faire, mais on n’a pas du tout assez de temps. » 

Pour cette humoriste entièrement libre, le rire peut faire passer toutes sortes de messages. Tout comme Virginie Despentes et sa plume acérée ou Blanche Gardin et son humour décalé, Camille Chamoux dit tout ce qu’elle pense mais, comme elle le précise, « je travaille le fait de commencer par le rire, mais je ne me censure pas. J’écris le matériau et je le travaille jusqu’à ce qu’il soit digeste pour tout le monde. » 

33 min

Extraits sonores : 

  • "Whatsapp", extrait du spectacle Le temps de vivre
  • "Optimisme", extrait du spectacle Le temps de vivre
  • "Nicolas Bouchaud, le théâtre un art du temps", La Grande Table, France Culture, 18.01.21

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Lucas Bretonnier
Collaboration