L'écrivaine Clara Dupont-Monod pour l'émission "La Grande Librairie" sur France 5 Paris, France 17.10.2018.
L'écrivaine Clara Dupont-Monod pour l'émission "La Grande Librairie" sur France 5 Paris, France 17.10.2018. ©Getty - Eric Fougere/Corbis
L'écrivaine Clara Dupont-Monod pour l'émission "La Grande Librairie" sur France 5 Paris, France 17.10.2018. ©Getty - Eric Fougere/Corbis
L'écrivaine Clara Dupont-Monod pour l'émission "La Grande Librairie" sur France 5 Paris, France 17.10.2018. ©Getty - Eric Fougere/Corbis
Publicité

Au cœur des Cévennes, une fratrie accueille un frère handicapé. Clara Dupont-Monod accompagne l'aîné, la cadette et le petit dernier dans leur apprentissage du "faire avec" leur situation dans "S'adapter" (2021, Stock) : un conte familial, touchant lauréat du prix Femina.

Avec

Ecrivaine, éditrice et journaliste, Clara Dupont-Monod s'est d'abord démarquée avec ses romans historiques comme La folie du roi Marc (2000, Grasset) et sa série sur Aliénor d'Aquitaine en deux volets - Le Roi disait que j’étais diable (2014) et La révolte (2019). Ses personnages sont aussi souvent marginaux : une prostituée dans Histoire d'une prostituée (2003), un homme obèse dans Nestor rend les armes (2011) et un enfant handicapé dans son nouveau roman : S'adapter (2021, Stock).

Sur fond de paysages cévenols, trois personnages tournent autour de leur frère handicapé comme des planètes gravitent autour d'un soleil. Comme l'explique la romancière, "dans une fratrie, il y a une mobilité très vive couplée à quelque chose d'inamovible". La cadette peut se mettre à veiller sur l'aîné ou le dernier sur ses parents et, pourtant, l'aîné sera "l'aîné pour toujours".

Publicité

Amour, colère et solidarité sont incarnés par les différents membres de la fratrie qui composent tant avec leur situation familiale qu'avec les paysages de leur enfance. Dans les Cévennes, on se rend facilement compte "que l'homme n'a pas cessé de s'adapter à la montagne. C'est un lien homme-montagne perdu qui suppose une humilité par rapport à la nature. On est avec une fratrie qui a intégré cette adaptation géographique, cette logique qu'ils vont devoir adapter à leur vie", souligne Clara Dupont-Monod.

Comme les murs de pierres cévenoles qui cèdent et se reconstruisent au gré des orages, chaque membre de la fratrie va apprendre à laisser sa place et son tempérament évoluer pour s'adapter, y compris arrivés à l'âge adulte. Dans ce type de situation, "vous souffrez de la normalité qui vous ramène à votre statut d' "anormal", mais vous avez besoin de cette normalité comme un gros cœur battant, dont vous avez envie de faire partie", précise Clara Dupont-Monod. Finalement, cette adaptation porte ses fruits car "cet enfant va réussir à changer son entourage, à le rendre meilleur, à leur offrir une zone inexplorée qu'ils n'auraient pas côtoyée sans la présence de cet enfant".

32 min

Extraits sonores :

  • Daniel Travier, ethnologue, extrait du documentaire "La vallée des camisards, 2 : Le Pays perdu", Nuits magnétiques, France Culture, 27.06.1990.
  • Macha Makeieff, L'heure bleue, France Inter, 01.05.2019.
  • Pascal Quignard, Du jour au lendemain, France Culture, 13.02.2014.