Peter Von Kant - Carole Bethuel
Peter Von Kant - Carole Bethuel
Peter Von Kant - Carole Bethuel
Publicité
Résumé

Rencontre avec l'un des acteurs du film "Peter Von Kant" de François Ozon, relecture inventive et éclairante des "Larmes amères de Petra Von Kant" de Rainer Werner Fassbinder.

avec :

Denis Ménochet (Comédien).

En savoir plus

Dans Peter Von Kant de François Ozon, il interprète le rôle d'un cinéaste célèbre en quête d'amour et d'inspiration. L'arrivée, grâce à son amie Sidonie (incarnée par Isabelle Adjani) du bel Amir (Khalil Gharbia) transforme sa vie. A la fois amant et muse, Amir finit par s'ennuyer.

Peter Von Kant n’est ni un remake ni une nouvelle adaptation des Larmes amères de Petra von Kant, le film de Rainer Werner Fassbinder sorti en 1972 qui est lui-même l'adaptation de la pièce de théâtre du même nom. Le film originel a été fait il y a 50 ans tout juste, une manière pour Ozon de prolonger son exploration de l'œuvre de Fassbinder, lui qui avait déjà réalisé le très réussi Gouttes d'eau sur pierres brûlantes en 2000. François Ozon prend des libertés avec Les larmes amères de Petra Von Kant et transforme la créatrice de mode en cinéaste géniale et tourmentée. "Avec François Ozon, on se fait confiance depuis Grâce à Dieu surtout, explique Denis Ménochet. Je ne sais pas ce qu’il a vu en moi [pour Peter Von Kant]. Ce personnage me fait rire car il est un peu pathétique : il a des crises, il pète des plombs. C'est peut-être aussi parce que je suis un peu pathétique qu’Ozon m’a remarqué. Je n’ai pas peur du ridicule [...] Il ne faut pas avoir peur d’avoir honte. La vulnérabilité, c’est un atout. C'est-ce qui fait que, quand les gens vous voient, ils se sentent proches."

Publicité

Autoportrait de Fassbinder (auquel Denis Ménochet ressemble fortement dans le film), exploration des affres de la création cinématographique et des rapports de domination, Peter Von Kant rejoue à sa manière le petit théâtre de Fassbinder. Avec ce film, Ozon fait une grande déclaration d'amour à l'ensemble de l'œuvre du cinéaste et metteur en scène allemand. Mise en abyme, références nombreuses, Ozon circule dans la filmographie de Fassbinder en faisant appel à son actrice fétiche Hanna Schygulla et en utilisant les chansons allemandes comme autant d'échos.

Découvert par le grand public en 2009 dans Inglorious Basterds de Quentin Tarantino dans l’incroyable séquence d’introduction où il est opposé à Christoph Waltz, Denis Ménochet est aussi à l’aise dans les thrillers inquiétants (Hannibal : Les origines du mal, Ablations) que dans les rôles sensibles et intimes (Les adoptés, Grand central, La Danseuse, Grâce à Dieu). Il a également une carrière internationale impressionnante (Inglorious Bastards, Désigné Coupable, The French Dispatch). Le thriller semble être son élément privilégié. Il est inoubliable en père violent dans Jusqu’à la garde (2017) de Xavier Legrand. Il sera également à l’affiche dans quelques jours du nouveau film du maître du polar espagnol, Rodrigo Sorogoyen : dans As bestas il joue le rôle, aux côtés de Marina Foïs, d’un paysan opposé à l’installation d’éoliennes dans son village de Galice.

Extraits sonores :

  • Bande annonce de Peter Von Kant
  • Extrait de Peter Von Kant : la rencontre avec Amir
  • Extrait de « Conversation avec RW Fassbinder » par Peter Jansen en 1978, Bonus sur le DVD Les larmes amères de Petra Von Kant, Carlotta Films
  • Archive Lino Ventura, INA, 1960
33 min
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Thomas Beau
Réalisation
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Henri Le Blanc
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Lucas Bretonnier
Collaboration