Suzanna Andler avec Charlotte Gainsbourg et Niels Schneider
Suzanna Andler avec Charlotte Gainsbourg et Niels Schneider - Benoît Jacquot/Christophe Beaucarne/Les Films du Lendemain/Les Films du Losange
Suzanna Andler avec Charlotte Gainsbourg et Niels Schneider - Benoît Jacquot/Christophe Beaucarne/Les Films du Lendemain/Les Films du Losange
Suzanna Andler avec Charlotte Gainsbourg et Niels Schneider - Benoît Jacquot/Christophe Beaucarne/Les Films du Lendemain/Les Films du Losange
Publicité

Comment filmer Marguerite Duras sans la trahir? Le cinéaste Benoît Jacquot nous parle de son adaptation cinématographique de "Suzanna Andler" de Marguerite Duras, en salles le 2 juin.

Avec

Benoît Jacquot a assisté Marguerite Duras sur le tournage de ses films : c'est dans sa maison de Neauphle qu'il écrit son premier film, et c'est  avec la même équipe que celle de Duras qu'il le réalise. Peu avant la mort de Duras, il lui promet d'adapter sa pièce Suzanna Andler, qu'il admire parce qu'elle est du "boulevard racinisé".

J'ai eu plusieurs projets à partir d'autres textes de Duras, et puis, à l'occasion d'un de ces projets qui ne s'est pas fait, un ami commun m'a rappelé cette promesse à Marguerite. (Benoît Jacquot)

Publicité

Je lui en parlais beaucoup, étant donné le cas particulier qu'elle faisait de cette pièce. (Benoît Jacquot)

C'est ce qu'il a fait, avec Charlotte Gainsbourg dans le rôle de Suzanna et Niels Schneider dans celui de Michel, son jeune amant. Le film sortira en salles le 2 juin.

Il y a quelque chose dans cette pièce qui me touchait profondément. Marguerite explore un lieu commun, c'est quelque chose qu'elle touchait beaucoup. Seulement, le traitement qu'elle fait subir à cette situation convenue est tout à fait particulier et crée une singularité d'émotion particulière, qui tient à sa musique propre. (Benoît Jacquot)

La relation de Duras au cinéma est longue et ambiguë : elle renie les adaptations de ses romans et pièces par d'autres réalisateur et choisi d'adapter elle-même ses films. Dès lors, comment ne pas la trahir ? Le risque est-il au contraire de simplement imiter le style durassien, si particulier, que l'on retrouve dans_India Song_, par exemple ? 

Il y a une unicité du lecteur et de l'écrivain, et c'est ce qu'il faut retrouver quand on fait un film à partir d'un livre existant. (Benoît Jacquot)

La Grande table idées
33 min

Extraits sonores

  • Extraits de Suzanna Andler avec Charlotte Gainsbourg et Niels Schneider (Benoît Jacquot, Les Films du Losange, Les Films du Lendemain, 2021)
  • Marguerite Duras sur France Culture le 10 janvier 1970 et sur l'ORTF le 29 septembre 1966

L'équipe