"High Life" (Claire Denis, 2018)
"High Life" (Claire Denis, 2018) - © 2018 Wild Bunch
"High Life" (Claire Denis, 2018) - © 2018 Wild Bunch
"High Life" (Claire Denis, 2018) - © 2018 Wild Bunch
Publicité

L'actrice Juliette Binoche est l'invitée d'Olivia Gesbert à l’occasion de la sortie en salles le 7 novembre 2018 du film "High Life" de Claire Denis. Décollage immédiat pour un huis-clos d'anticipation qui met le désir et la réflexion philosophique à l'honneur.

Avec

En tournage à Paris pour le prochain film du Japonais Hirokazu Kore-eda, Juliette Binoche nous a donné rendez-vous au Cinéma du Panthéon pour une tout première interview.

L’actrice césarisée pour Trois couleurs : Bleu (1993) et oscarisée pour Le Patient anglais (1996) retrouve la cinéaste Claire Denis un an après Un beau soleil intérieur avec High Life où elle partage l’affiche avec Robert Pattinson.

Publicité

Ce n’est pas un film de genre. C’est un film qui explore un peu plus notre société à travers le prisme de son regard.          
(Juliette Binoche)

High Life ou le mauvais sort d’un équipage de criminels envoyés dans l’espace sans espoir de revenir sur terre, cobayes d’une mission spatiale aux abords d’un trou noir. Juliette Binoche incarne Dibs, médecin à bord, reine des éprouvettes et docteur ès reproduction.

Certes ils sont criminels, mais il y a une certaine humanité qui ressort d’eux.          
(Juliette Binoche)

Un film en huis-clos proche de l’anticipation qui flirte avec nos désirs et nos doutes existentiels.

Quand on voit où va la planète, si on ne cesse pas d’être égoïstes, on va dans le mur.          
(Juliette Binoche)

Cliquez ici pour écouter la deuxième partie de l'émission : "Macron est-il un bon personnage de fiction ?"