L'inspecteur Maigret, incarné par Gérard Depardieu, dans le film "Maigret" de Patrice Leconte
L'inspecteur Maigret, incarné par Gérard Depardieu, dans le film "Maigret" de Patrice Leconte
L'inspecteur Maigret, incarné par Gérard Depardieu, dans le film "Maigret" de Patrice Leconte - SND Films
L'inspecteur Maigret, incarné par Gérard Depardieu, dans le film "Maigret" de Patrice Leconte - SND Films
L'inspecteur Maigret, incarné par Gérard Depardieu, dans le film "Maigret" de Patrice Leconte - SND Films
Publicité
Résumé

Avec son film "Maigret", en salles le 23 février, Patrice Leconte fait revivre le personnage du commissaire Maigret, un classique au cinéma mais qui n'avait pas été interprété depuis 1958. Gérard Depardieu, dans le rôle de Maigret, incarne un inspecteur aux contours renouvelés.

avec :

Patrice Leconte (Réalisateur, acteur, scénariste).

En savoir plus

Réalisateur, scénariste, dessinateur, écrivain, Patrice Leconte a plus d'une corde à son arc. Il vient aujourd'hui nous parler de son trentième long-métrage, Maigret, en salles le 23 février, coécrit avec Jérôme Tonnerre.

Le commissaire Maigret est un rôle maintes fois joué au cinéma : Pierre Renoir, Harry Baur, Michel Simon ou encore Jean Gabin ont incarné ce légendaire commissaire au ton bourru mais humaniste. Mais cette fois-ci, c'est une adaptation du roman Maigret et la jeune morte de Georges Simenon que Patrice Leconte et Jérôme Tonnerre ont choisi d'adapter. A propos du style de Simenon, le cinéaste souligne que "l’écriture de Simenon est tout le temps magnifique. Vraiment. Cette économie des mots, ce style, ces phrases courtes qui expriment tellement de choses, savoir s'en tenir à l'essentiel [...]. J'essaye de tendre vers ça quand je fais mes films. Lui, il a pris quelques longueurs d'avance".

Publicité

Dans le film, le commissaire enquête sur la mort d'une jeune fille à propos de laquelle on ne connaît rien, pas même son nom. Parallèlement, Maigret rencontre Betty, qui ressemble étrangement à la jeune morte. Maigret est plus intéressé par le fait de découvrir l'identité de la victime que celle du coupable : "Ce n'est pas "comment c'est écrit" qui nous a plu. C'est "qu'est ce que ça raconte". Parce que c'est vrai qu'une jeune fille qui n'a même pas 18 ans et qui est poignardée square des Batignolles et dont personne ne sait qui elle était, ni comment elle s'appelait... […] Tout ça est tellement mystérieux et émouvant et bouleversant. Parce que c'est dégueulasse la mort. C'est tout le temps moche de mourir, mais surtout à 18 ans, quand on n'a rien fait pour ça. Et donc, c'est ça qui nous a plu sur un plan purement émotionnel. Maigret cherche à savoir qui était cette fille davantage que de savoir qui l'a tuée. D'une certaine manière, ça recoupe une autre de nos passions, à Jérôme Tonnerre et moi : il y a quelque chose d'assez Modiano là-dedans. Modiano, il cherche à retrouver Dora Bruder ou que sais-je... Il va dans les rues. Peut-être qu'on l'a connue, peut-être pas. Et Simenon et Modiano, même si ça semble extravagant, je trouve qu'il y a beaucoup de points communs."

Patrice Leconte est un grand amateur de Georges Simenon ; en témoigne notamment son film Monsieur Hire (1989), sa première adaptation d'une nouvelle de l'auteur. Avec "Maigret", Patrice Leconte revient sur cette figure légendaire de l'inspecteur Maigret et sur la manière dont il a voulu se démarquer de la figure traditionnelle de l'inspecteur, et du roman de Georges Simenon.

Patrice Leconte a tourné avec les plus grands : Jean Rochefort, Jean-Pierre Marielle, Daniel Auteuil, Coluche... Avec Maigret, c'est la première fois que sa caméra (Patrice Leconte cadre lui-même) capte le monstre sacré qu'est Gérard Depardieu. Avec sa carrure et son phrasé, Depardieu donne une nouvelle vie à Maigret qui a été incarné par de très grands comédiens comme Jean Gabin, Harry Baur et Bruno Crémer. Patrice Leconte trouve que Depardieu, au-delà de la silhouette, a en commun avec Maigret une manière très particulière de "regarder le monde qui l'entoure, les gens qui l'entourent. Depardieu, sur un tournage, il est inouï ! Il ne dit pas grand chose. Parfois, il fait du bruit, mais c'est du bruit très amusant. Il regarde beaucoup, énormément, et rien ne lui échappe. Ce n'est pas des yeux qu'il a, c'est des lasers ! Même si, au fin fond du studio, il y a quelqu'un qui se prend le chou avec je ne sais pas quoi, il dit : "Qu'est ce qui s'est passé tout à l'heure? Pourquoi tu t'es engueulé ?" Il voit tout. Il entend tout. Mais surtout, il voit tout et il adore regarder."

32 min

Extraits sonores :

  • Bande-annonce du film "Maigret"
  • Interview de Georges Simenon (par André Parinaud, 09/12/1955)
  • Interview de Gérard Depardieu par Henri Leblanc (février 2022)
  • Extraits des films Les Bronzés font du ski (1979), Viens chez moi j'habite chez une copine (1981), Tandem (1987), Monsieur Hire (1989), Le mari de la Coiffeuse (1990), Les Grands Ducs (1996), La Fille sur le Pont (1999), L'Homme du train (2002), module réalisé par Thomas Beau
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Lucas Bretonnier
Collaboration
Vivian Lecuivre
Réalisation