Feu! Chatterton
Feu! Chatterton
Feu! Chatterton - © Antoine Henault
Feu! Chatterton - © Antoine Henault
Feu! Chatterton - © Antoine Henault
Publicité
Résumé

Le quintette parisien Feu! Chatterton revient avec un troisième album, "Palais d'Argile" (Caroline/Universal), composé pour être joué sur la scène des Bouffes du Nord en avril 2020, un album aux accents cybernétiques et rétro-futuristes qui nous parle du monde d'aujourd'hui et de celui de demain.

avec :

Sébastien Wolf (Musicien, compositeur), Arthur Teboul (Chanteur).

En savoir plus

Sur "Palais d'Argile" (Caroline/Universal) sorti le 12 mars 2021, Feu! Chatterton a invité en studio le pionnier de la French Touch Arnaud Rebotini pour en dire plus long sur notre avenir. A ses côtés, le groupe de rock lettré a laissé de côté les guitares pour adopter les synthétiseurs rétro. Sébastien Wolf, à la guitare et aux clavier, et Arthur Teboul, le chanteur et leader du groupe, nous racontent cet album très théâtral. 

C’est un souvenir du futur : on s’imaginait quelqu’un qui visite l’époque dans laquelle on vit et qui est déçu. Ça parle des rêves déçus, des grandes ambitions qui se sont perdues en chemin et du fait que toutes ces déceptions et ces échecs ne sont finalement pas si tragiques. (Arthur Teboul)

Publicité

Le monde rétro-futuriste a été créé dans les années 1970-1980, c’est l’âge d’or de l'orfèvrerie musicale : on a travaillé à utiliser ses synthétiseurs. Cette chaleur qu’on retrouve dans le son de ce disque vient de l’utilisation de ces machines qui sont comme de grands violons. (Sébastien Wolf)

L'album a été composé pour être joué sur scène, aux Bouffes du Nord. Malheureusement, la crise sanitaire a eu raison du spectacle. L'occasion pour Feu! Chatterton de se réinventer en dehors de la scène, leur lieu de prédilection, aux studios ICP à Bruxelles. Le groupe retrouvera son public à l'Olympia le 29 novembre 2021

Tout le monde espère que le monde d’après soit le monde d’avant, mais ce n’est pas possible. On est peut-être nostalgique de ces deux mois étranges où le monde était en suspens et où on croyait pouvoir inventer du nouveau (Arthur Teboul)

"Palais d'Argile" nous décrit un monde où les écrans s'immiscent entre les individus, et où la distanciation sociale n'a pas attendu la pandémie pour s'imposer. Les textes d'Arthur Teboul, qui est le parolier du groupe, mais aussi ceux de Jacques Prévert et du poète irlandais William Butler Yeats, adapté par Yves Bonnefoy, nous raconte la complexité des relations à l'autre et à soi même. 

Je redoute la perte de la sensibilité : elle n’existe qu’en friction avec l’autre, une fiction essentiellement physique. La médiation des écrans, les algorithmes qui les contrôlent nous enferment dans un endroit peu libre de notre sensibilité. On devient de moins en moins sensible aux choses. (Sébastien Wolf)

On retrouvera aussi le quintette dans la bande-son de la comédie musicale de Noémie Lvovsky, La Grande Magie, encore en préparation.

À réécouter : De la pensée unique à la pensée libérée ?

Extraits sonores

  • “Monde Nouveau” extrait de Palais d’Argile, Feu! Chatterton (2021)
  • Yves Bonnefoy sur France Culture à propos du poète William Butler Yeats (1998)
  • “Avant qu’il n'y ait le monde” extrait de Palais d’Argile, Feu! Chatterton (2021), d’après une adaptation de “Before the world was made” de William Butler Yeats par Yves Bonnefoy
  • “Compagnons”, extrait de Palais d’Argile, Feu! Chatterton (2021) adapté du poème de Jacques Prévert “Le concert n’a pas été réussi”
  • “Panthère” extrait de Palais d’Argile, Feu! Chatterton (2021)
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Caty Reneaux
Collaboration
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Valentine Alloing
Collaboration