Marion Barbeau lors du tournage du film "En Corps" de Cédric Klapisch
Marion Barbeau lors du tournage du film "En Corps" de Cédric Klapisch
Marion Barbeau lors du tournage du film "En Corps" de Cédric Klapisch - Emmanuelle Jacobson - Roques
Marion Barbeau lors du tournage du film "En Corps" de Cédric Klapisch - Emmanuelle Jacobson - Roques
Marion Barbeau lors du tournage du film "En Corps" de Cédric Klapisch - Emmanuelle Jacobson - Roques
Publicité
Résumé

Marion Barbeau, première danseuse à l'Opéra de Paris, s'essaye au cinéma avec le nouveau film "En Corps" de Cédric Klapisch, en salle aujourd'hui.

En savoir plus

Marion Barbeau est en tête d'affiche du film En Corps de Cédric Klapisch, en salles aujourd'hui. Elle y joue le rôle d'Elise, une jeune danseuse classique se blessant lors d'un ballet. Sa vie est alors bouleversée, elle va devoir apprendre à se réparer. La blessure devient pour elle un moyen de commencer une nouvelle vie. Elle fait alors la connaissance d'une compagnie de danse dirigée par Hofesh Schechter et l'intègre petit à petit, alors que sa blessure la condamnait à deux ans d'immobilité.

A travers ce parcours initiatique de la danse classique à la danse contemporaine, c'est l'itinéraire de Marion Barbeau qui est représenté en filigrane. "Elise me ressemble et ne me ressemble pas. On a comme points communs les caractéristiques typiques de la danseuse classique, on est battantes, on ne va pas s’apitoyer sur notre sort" explique Marion Barbeau.

Publicité

Marion Barbeau entre à l'école de danse de l'Opéra de Paris en 2002 et est engagée dans le Corps de ballet à 17 ans. En 2018, elle danse pour la première fois dans un ballet de Hofesh Schechter, une révélation. Elle continue dans cette lancée vers le contemporain et danse actuellement dans "In Your Rooms" à l'Opéra de Paris. Elle affirme pourtant que le contemporain et le classique ne s'opposent pas, et En Corps révèle cet entremêlement entre deux styles de danse. Elle nous parle notamment de la vision de la féminité que véhicule la danse contemporaine : "Sharon Eyal a été une révélation pour moi. J’adore la manière dont elle utilise les corps, entre féminin et masculin, elle ne fait pas de différence. Pour Hofesh Schechter, la femme représente un roc, quelque chose de stable, et c'est très présent dans ses chorégraphies. Dans The Art of Not Looking Back, je ne me suis jamais sentie aussi forte et vulnérable sur scène."

Elle partage avec nous son expérience sur scène, ces constantes qu'elle retrouve au cinéma et à la danse. "On ne peut qu'être honnête en scène. C’est comme au cinéma : il faut qu’on soit sincère. Ça peut être assez troublant. Car c’est là où on est le plus vulnérable et le plus fragile, mais il y a une force énorme qui se dégage, c’est ce qui permet d’être dans le moment présent" nous dit-elle. Elle ajoute : "Pour moi, la scène, c’est l’endroit où je prends des risques, une partie de ma personnalité s’exprime seulement sur scène".

Après cette première expérience sur scène, Marion Barbeau prend une année sabbatique de l'Opéra de Paris pour, peut-être, commencer une nouvelle vie. "La carrière d’une danseuse est tellement courte. On doit arrêter à 42 ans. J’ai l’impression d’être à un tournant de ma vie, de ma carrière, avec ce film. Dès la semaine prochaine, je prends deux mois et demi, et ensuite, je prends un an. Pour la première fois de ma vie, je ne sais absolument pas ce que je vais faire" nous confie-t-elle.

32 min

Extraits sonores :

  • Bande-annonce et extrait du film En Corps de Cédric Klapisch
  • Hofesh Schechter, France Culture, 28/12/2020
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Lucas Bretonnier
Collaboration