François Schuiten en mai 2019
François Schuiten en mai 2019
François Schuiten en mai 2019 ©AFP - JOEL SAGET
François Schuiten en mai 2019 ©AFP - JOEL SAGET
François Schuiten en mai 2019 ©AFP - JOEL SAGET
Publicité
Résumé

François Schuiten dessine "Blake et Mortimer"... Il nous parle du "Dernier Pharaon" (Blake et Mortimer, Dargaud / France inter, 2019), suite audacieuse et moderne du "Mystère de la Grande Pyramide" de Edgar P. Jacobs qui paraît aujourd'hui.

avec :

François Schuiten (illustrateur, auteur, scénographe).

En savoir plus

Grand prix d’Angoulême en 2002 pour l’ensemble de son œuvre et dessinateur, entre autres et aux côtés de Benoît Peeters, des Cités Obscures, François Schuiten s'attaque aujourd'hui à un monument de la bande dessinée franco-belge : Le dernier Pharaon (Dargaud / France inter, 2019), une aventure "oneshot" de Blake et Mortimer

L'idée serait née suite à la découverte d'un synopsis de Jacobs qui mettait en scène Olrik, ennemi célèbre de Blake et Mortimer, et le Palais de justice de Bruxelles. A la lecture de ce premier scénario, François Schuiten trouve des passerelles entre son propre imaginaire et celui de Jacobs. Il se lance dans cette aventure à laquelle se greffent peu à peu les talents de complices et amis : Laurent Durieux, Jaco Van Dormael et Thomas Gunzig

Publicité

Le résultat, qui a demandé presque quatre ans de travail, a le souci de l'oeuvre originale tout en faisant preuve d'une certaine audace : dans l'abandon de la ligne-claire d'abord, véritable madeleine de Proust pour les fans de Hergé et de Jacobs, au profit du style de François Schuiten, mais aussi dans la décision de vieillir les deux héros emblématiques pour permettre aux scénaristes de mieux se les réapproprier. 

En les éloignant de la série "mythologique", on peut les rapprocher de nous, et c'était aussi une façon d'avoir un peu moins peur de ces figures qui nous impressionnent.                
(François Schuiten)

L’histoire reprend en effet là où Le Mystère de la Grande Pyramide de Jacobs laissait Blake et Mortimer, amnésiques, dans la chambre d'Horus, en pleine pyramide de Gizeh. Dix ans ont passé. Mortimer, hanté par des cauchemars récurrents, et Blake, dont la carrière a décollé, ne se voient plus. Mais, lorsque d'étranges radiations qui s'échappent du Palais de justice de Bruxelles forcent les habitants à fuir et provoquent un black-out en Europe, menaçant le monde, l'aventure reprend. Nos deux héros se voient forcés de travailler à nouveau ensemble.

Entre Londres et Bruxelles, cette oeuvre à part dans la série des Blake et Mortimer nous confronte aux enjeux technologiques, écologiques et numériques de notre époque, sans pour autant perdre la patte fantastique qui caractérisait le travail de Jacobs. 

En savoir plus : Faut-il être narcissique pour être heureux ?

Extraits sonores : 

  • Feuilleton, Blake et Mortimer "Le Piège diabolique" 1/6 (INA, 1962)
  • Benoît Peeters, à l'occasion de l'exposition "Archi & BD, la ville dessinée" à la Cité de l'architecture et du patrimoine (9 juin- 28 novembre 2010)
  • Edgar P. Jacobs (France Culture, Une vie une œuvre, 25/02/2012)
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Henri Le Blanc
Collaboration
Maja Neskovic
Production déléguée
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Marie Plaçais
Réalisation
Oriane Delacroix
Collaboration
Milena Aellig
Réalisation