Xavier Beauvois : une tragédie paysanne

Extrait du film "Albatros" de Xavier Beauvois (2021) avec Jérémie Renier.
Extrait du film "Albatros" de Xavier Beauvois (2021) avec Jérémie Renier. - Xavier Beauvois / Pathé Films
Extrait du film "Albatros" de Xavier Beauvois (2021) avec Jérémie Renier. - Xavier Beauvois / Pathé Films
Extrait du film "Albatros" de Xavier Beauvois (2021) avec Jérémie Renier. - Xavier Beauvois / Pathé Films
Publicité

Seize ans après nous avoir fait découvrir la PJ parisienne dans son "Petit Lieutenant" (2005), le cinéaste Xavier Beauvois nous immerge dans la gendarmerie d'Etretat avec son dernier long métrage, "Albatros". L'occasion de dérouler une tragédie paysanne.

Avec

Cap sur la Normandie pour Albatros, le dernier long métrage du cinéaste Xavier Beauvois, qui s'est fait connaître du grand public par Des hommes et des dieux, en 2010. Au bord des falaises d'Etretat, Xavier Beauvois explore des vies suspendues qui basculent : un dialogue serré entre la mort et la possibilité du pardon. 

Encore une fois, Xavier Beauvois tire l'histoire de son dernier film d'un fait divers. En 2017, Jérôme Laronze, agriculteur de Saône-et-Loire en burnout, part en fuite après un énième contrôle de sa ferme. En mai, il est abattu par un gendarme après neuf jours de cavale et trois ans de harcèlement administratif. Dans Albatros, Laurent est gendarme à Etretat quand il croise le chemin de Julien, un agriculteur éreinté par les contrôles sanitaires, au bord du gouffre. En tentant d'empêcher le suicide du jeune agriculteur, Laurent le tue. Rongé par la culpabilité et le sentiment d'injustice, il part à bord d'un voilier chercher sa rédemption. 

Publicité

A partir de cette sidération, de ce départ en mer, on passe dans un autre film. C'est plus de contemplation. Filmer des choses dures dans un décor magnifique aide à faire basculer le film dans autre chose. (Xavier Beauvois) 

Bernard Moitessier des temps modernes, digne héritier de ses ancêtres terre-nuevas, c'est en mer que le personnage lave son âme. 

Il y a aussi ce désir de mon personnage de se frotter à cette route historique et à cette histoire familiale. A ce moment-là, ça passe ou ça casse. Soit il rentre bien. Soit il ne rentre pas. (Xavier Beauvois)

En immersion dans une gendarmerie de campagne, le début du film est quant à lui l'occasion de parler du quotidien des professionnels porteurs de l'uniforme. 

[Laurent] essaye de cloisonner. [Les personnes en uniformes] sont des gens qui ont de l'humour pour supporter ce qu'ils voient. Si vous ne cloisonnez pas, si vous ne trouvez pas une méthode, vous ne pouvez pas vivre. [...] Ils peuvent subir des choses avec l'uniforme qu'ils ne subiraient pas sans. Là, en uniforme, il voit un cadavre et c'est normal. En vacances en famille, s'il voyait la même chose, ce ne serait pas pareil. (Xavier Beauvois)

Dans les paysages sublimes et sous la lumière subtile et changeante qui a vu naître l'impressionnisme, Albatros est aussi l'occasion pour Xavier Beauvois de révéler, sous l'œil de sa caméra, la misère qui ronge les agriculteurs essentiels pour nourrir les Français. 

Un suicide tous les deux jours ce n'est pas une blague, c'est la réalité. [...] On leur promet de l'argent pour le passage au bio, et l'argent n'arrive pas. Ils sont pris à la gorge. [...] Ce n'est pas possible d'être aussi peu payé alors que le Covid a montré que les gens les moins bien payés sont les plus utiles à la société. (Xavier Beauvois)

La Grande Table idées
32 min

Extraits sonores : 

  • Extraits du film Albatros, 2021, réalisé par Xavier Beauvois et produit par Pathé Films.
  • Archive Jean Douchet : « La critique est nécessaire au processus de création », Du jour au lendemain avec Alain Veinstein, France Culture, 09.04.2014

L'équipe