Anonyme, 1972.
Anonyme, 1972.
Anonyme, 1972. - Avec l’aimable autorisation de The Anonymous Project.
Anonyme, 1972. - Avec l’aimable autorisation de The Anonymous Project.
Anonyme, 1972. - Avec l’aimable autorisation de The Anonymous Project.
Publicité
Résumé

A l'occasion des 50 ans des Rencontres d'Arles, de la photo en veux-tu en voilà ! En 1e partie, l'histoire de centaines de milliers de clichés anonymes destinés à être jetés et récoltés dans un album reconstitué. En 2e partie, le photographe Christian Lutz nous montre le soi-disant nouvel Eldorado.

avec :

Emmanuelle Halkin (Éditrice et commissaire d'exposition indépendante, codirectrice artistique et responsable du développement de The Anonymous Project), Lee Shulman (Réalisateur et collectionneur, fondateur et directeur artistique de The Anonymous Project), André Gunthert (Maître de conférences en histoire visuelle à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS)), Christian Lutz (Photographe).

En savoir plus

PREMIÈRE PARTIE | Album de famille

avec Emmanuelle Halkin et Lee Shulman, directeurs artistiques de The Anonymous Project, et André Gunthert, maître de conférences en histoire visuelle à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS)

"Je suis un collectionneur compulsif et j'ai toujours aimé les diapos. Un jour sur Internet, j'achète une boîte de diapositives. En ouvrant la boîte, j'ai trouvé ça extraordinaire, toutes ces images des années 1950, la qualité et la lumière de ces petits moments de la vie. Je trouvais ça incroyable que personne ne veuille de ces images." (Lee Shulman)

Publicité

Les Rencontres d’Arles célèbrent leur 50e anniversaire, autour des thèmes du corps, des limites, de construire l’image. C’est dans ce cadre qu’est exposée The House l’une des déclinaisons de The Anonymous Project de Lee Shulman et Emmanuelle Halkin. Un projet regroupant plus de 700 000 diapositives des années 1930 aux années 1990, collectées ou acquises. Les plus narratives et expressives d’entre elles sont alors soigneusement conservées et numérisées, pour vivre une nouvelle vie grâce aux écrans. C’est de cette résurrection photographique dont nous parlons aujourd’hui.

"Autrefois, on appelait ça la photo amateure avec un peu de mépris. Aujourd’hui, avec la photographie vernaculaire, on redécouvre cette autre production, qui vient d'en-bas, de l'anonyme. L'intérêt qu'elle produit, on peut le caractérisé de deux façons : l'intérêt pour le kitsch, les erreurs ; et l'intérêt pour l'authenticité, et ce c'est quelque chose qui caractérise l'histoire de la photographie." (André Gunthert)

The House, du 1er juillet au 22 septembre 2019 à la Maison des peintres (Arles), dans le cadre des Rencontres de la photographie ; The Anonymous Project. The House, Actes Sud ; site officiel du projet : www.anonymous-project.com

À écouter aussi : Histoire de la photographie

____________________    

DEUXIÈME PARTIE | Christian Lutz

Portrait de Christian Lutz
Portrait de Christian Lutz
- Alex Simha

avec Christian Lutz, photographe

Une enseigne lumineuse surplombant une rue déserte, deux dormeurs gisant au milieu de canettes vides en costumes de Disney, un homme en robe de mariée assis sur un trottoir. Le photographe Christian Lutz expose à Arles la grandeur et la décadence des eldorados de la mondialisation : Las Vegas la déchue, et Macao, le nouveau mirage…

"A Las Vegas, qu'est-ce qui se passe quand on 'tente sa chance' ? On pense pouvoir s'enrichir, trouver du travail, et on se retrouve face à un système capitaliste délétère, et finalement on y parvient pas. C'est un déclin, c'est la désillusion d'un eldorado scintillant." (Christian Lutz)

Eldorado, du 1er juillet au 22 septembre 2019 à la Maison des peintres (Arles), dans le cadre des Rencontres de la photographie

À écouter aussi : Viva Las Vegas !

____________________

Sons diffusés :

  • Jun Miyake, "Lillies of the valley", extrait de l'album Pina, 2011 (générique)
  • Gaëlle Josse, biographe de Vivian Maier, dans La Grande table, sur France Culture le 4 mars 2019
  • Clara Luciani, "Nue", extrait de l’album Sainte Victoire, 2018
  • Jeff Wall, photographe, dans La Grande Table, le 31 mai 2011 sur France Culture
  • Philip-Lorca diCorcia, photographe dans Surpris par la nuit, le 24 février 2004 sur France Culture

À suivre : Sous l'océan

Références

L'équipe

Maylis Besserie
Production
Jeanne Coppey
Collaboration
Julien Rosa
Collaboration
Lou Quevauvillers
Collaboration
Lou Le Joly
Collaboration
Alexandra Brouillet
Collaboration
Alexandra Longuet
Réalisation