Shakyamuni entrant dans le nirvana (Nehanno Shaka), Japon, 19e siècle, ois laqué et doré, 20 x 80 x 25 cm, fonds ancien, MG 10633 - © RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) / Thierry Ollivier
Shakyamuni entrant dans le nirvana (Nehanno Shaka), Japon, 19e siècle, ois laqué et doré, 20 x 80 x 25 cm, fonds ancien, MG 10633 - © RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) / Thierry Ollivier
Shakyamuni entrant dans le nirvana (Nehanno Shaka), Japon, 19e siècle, ois laqué et doré, 20 x 80 x 25 cm, fonds ancien, MG 10633 - © RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) / Thierry Ollivier
Publicité
Résumé

Prince mythique, figure religieuse, incarnation zen et même icône pop désormais, Bouddha est celui qui atteint le nirvana par sa sagesse. Si son enseignement spirituel est la clé de l'éveil, le personnage est source infinie d'inspiration artistique. Explorons donc cette philosophie bimillénaire.

avec :

Antoine Gournay (Professeur d’histoire de l’art et archéologie de l’Extrême-Orient à l'université Paris-Sorbonne), Catherine Raymond (Professeur d'histoire de l'art d'Asie du Sud Est à la Nothern Illinois University et directrice du Centre d'études Birmanes), Thierry Zéphir (Ingénieur d'étude au musée Guimet), Tanella Boni (Poète, romancière et philosophe).

En savoir plus

PREMIÈRE PARTIE | Bouddha, icône d'art et d'esprit

avec Thierry Zéphir, ingénieur d'étude au Musée Guimet, Antoine Gournay, professeur d’histoire de l’art et archéologie de l’Extrême-Orient à l'université Paris-Sorbonne, et Catherine Raymond, professeur d'histoire de l'art d'Asie du Sud Est à la Nothern Illinois University et directrice du Centre d'études Birmanes

"Pendant quasiment cinq siècles, le bouddhisme n'a pas utilisé de représentations figurées du personnage fondateur de la doctrine, c'est-à-dire du Bouddha. On préférait des 'représentations aniconiques' : on symbolisait la présence du maître disparu, par exemple par la chaise vide, ou bien par des objets symboliques." (Antoine Gournay)

Publicité

C’est un voyage temporel et spirituel que nous entreprenons. Le Musée Guimet met à l’affiche Bouddha : ses 547 vies et son entrée au nirvana. Bouddha, figure longtemps aniconique, progressivement représenté, et décliné, au gré de l’histoire des arts des différents pays dans lesquels son enseignement s’est diffusé. Futur Bouddha sous les traits d’un prince, Bouddha ascète à la recherche de l’éveil, Bouddha assis s’adonnant à la méditation, autant de scènes dont témoignent statues, enluminures et détrempes sur toiles, du premier siècle à nos jours.

"Avec le Bouddha, parmi les vies antérieures les plus connues, les dix dernières ont plutôt visé la personne humaine en montrant les dix vertus possibles pour progresser vers l'éveil. En particulier le don." (Catherine Raymond)

Bouddha, la légende dorée, du 19 juin au 4 novembre 2019 au Musée Guimet (Paris)

À écouter aussi : Une philosophie du bonheur ?
57 min

____________________  

DEUXIÈME PARTIE | Tanella Boni

Tanella Boni
Tanella Boni
- Tanella Boni / Institut d'études avancées de Paris

avec Tanella Boni, poète, philosophe et professeure

"Tout départ est aussi un retour… C’est ainsi que commence le poème...  Tu pars avec tes rêves. Tu pars avec ta vie, tes souvenirs... Comme un dromadaire au pas lent..." Tanella Boni écrit l’exil, d’abord en poésie - la poésie toujours première -  et puis en prose dans Habiter. Ouvrage dont elle fera la lecture au Banquet du livre d’été de Lagrasse en août.

"La manière dont on vit ensemble, c'est aussi cela 'habiter'. Est-ce qu'on est bien ensemble ? Est-ce qu'on peut s'asseoir autour d'une table ensemble ? Si on est capable de cela, c'est qu'on est capable de parler ensemble. Et parler ensemble, c'est habiter. Aujourd'hui, habiter ce n'est pas seulement avoir un toit." (Tanella Boni)

Le Banquet du livre d'été, sur le thème "Transformer, transfigurer", du 2 au 9 août 2019 à Lagrasse (Aude) ; Là où il fait si clair en moi de Tanella Boni, Editions Bruno Doucey

34 min

____________________

Sons diffusés :

  • Jun Miyake, "Lillies of the valley", extrait de l'album Pina, 380 Grad, 2011 (générique)
  • Matthieu Ricard, moine bouddhiste, dans Boomerang, en juin 2018 sur France Inter
  • Alexandra David-Néel, exploratrice et anthropologue, dans L'invité du dimanche le 2 novembre 1969 sur l'ORTF
  • Polo & Pan, "Arc-en-ciel", extrait de l'album Caravelle, 2017
  • Lecture par l'auteure de Là où il fait si clair en moi de Tanella Boni, Editions Bruno Doucey
  • Miriam Makeba, "African Sunset", extrait de l’album Welela, 1989
1h 10
Références

L'équipe

Portrait de Maylis Besserie
Portrait de Maylis Besserie
Maylis Besserie
Production
Julien Rosa
Collaboration
Pascaline Bonnet
Collaboration
Lou Quevauvillers
Collaboration
Lou Le Joly
Collaboration
Alexandra Brouillet
Collaboration
Alexandra Longuet
Réalisation