Albin de la Simone à l'occasion du festival littéraire "Les correspondances", en 2019. ©AFP - JOEL SAGET
Albin de la Simone à l'occasion du festival littéraire "Les correspondances", en 2019. ©AFP - JOEL SAGET
Albin de la Simone à l'occasion du festival littéraire "Les correspondances", en 2019. ©AFP - JOEL SAGET
Publicité
Résumé

Le festival "Paris l'été" est une belle occasion de parler d'art, de musique et d'expériences immersives avec deux artistes venus y performer. Le musicien Albin de la Simone et le metteur en scène Cyril Teste sont les invités de La Grande Table d'été.

avec :

Albin de la Simone (Auteur-compositeur interprète), Cyril Teste.

En savoir plus

Albin de la Simone est auteur, compositeur et interprète. 

Cyril Teste est dramaturge et metteur en scène. Il a notamment adapté La Mouette de Tchekhov.

Publicité

Pour le festival Paris l'été, ils ont tous les deux pensé des dispositifs immersifs qui font travailler notre imagination. Albin de la Simone a réalisé des castings pour de "faux films". Le concept a l'air saugrenu, il est en réalité très simple : un.e acteur.rice parle d'un film dans lequel il aimerait jouer comme s'il passait un véritable casting. Mais en fait, ce film n'existe pas. Sa description est la seule manière dont dispose le spectateur, qui sera libre de se représenter le film décrit. Cyril Teste, lui a imaginé une forêt en réalité virtuelle, dans laquelle il est possible de se promener sur fond d'une musique chatoyante. Expérience sensorielle unique et autre moyen de faire travailler l'imaginaire, d'entrevoir une autre vision du possible.

Pour réaliser mes faux films, je me suis effectivement appuyé sur le cinéma puisque le principe de l'imaginaire est plus fort que le réel: l'idée que l'on se fait d'un long-métrage est parfois meilleure que le film lui-même, et il peut arriver que l'on soit déçu après avoir vu un film que l'on a longtemps attendu, rêvé, imaginé. Ici, le cinéma dans le présent agit comme une référence au cinéma imaginaire et donc au cinéma à imaginer. (Albin de la Simone)

Les performances filmiques permettent de conjuguer le cinéma au participe présent. C'est intéressant d'avoir un projet dans lequel théâtre et cinéma peuvent s'allier pour raconter la même histoire, aller voir en dehors du cadre et faire un cinéma du hors champ. (Cyril Teste)

Je m'appuie sur les codes et les clichés du cinéma pour que les images puissent naître, non pas d'un inconscient commun mais plutôt d'une culture commune que nous avons tous du cinéma. (Albin de la Simone)

Et à propos d'Eden, son expérience immersive dans la forêt réalisée pour le festival Paris l'été, Cyril Teste s'explique:

Eden est né de mon expérience d'enfant qui a grandi à la campagne. J'appartiens à la dernière génération où l'on pouvait se balader en forêt pendant deux heures, juste avant d'aller jouer aux jeux vidéos. Il était important pour moi de récréer ce lien entre le digital et le végétal. Dans cette expérience immersive, il y a cette forêt que l'on construit selon la manière que l'on a de regarder les arbres. Tout se passe en réalité virtuelle. Il y a une harmonie qui se crée. (Cyril Teste)

Extraits sonores:

  • L'expérience immersive EDEN de Hugo Arcier et Cyril Teste
  • Exposition de faux films au 104 - Karin Viard
  • Extrait de la pièce de théâtre Opening night Cyril Teste
  • « Dans la tête », morceaux de l’album « l’un de nous » d’Albin de la Simone
  • « Un ami » d’Albin de la Simone
  • Les failles de Pomme
  • Adrienne de Vanessa Paradis et Albin de la Simone
  • Rien que l'extase de Carla Bruni
Références

L'équipe

Jeanne Coppey
Collaboration
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Valérie Costantino
Production déléguée
Somaya Dabbech
Réalisation