Daniel Kaluuya, Brandon Perea, Keke Palmer dans NOPE, 2022 - Universal
Daniel Kaluuya, Brandon Perea, Keke Palmer dans NOPE, 2022 - Universal
Daniel Kaluuya, Brandon Perea, Keke Palmer dans NOPE, 2022 - Universal
Publicité
Résumé

Jordan Peele est l'invité de la grande table pour nous parler de son film Nope qui sort le 10 août en France. L'occasion de revenir sur le parcours de ce grand réalisateur américain qui ne cesse de bouleverser les codes des genres cinématographiques - pour notre plus grand bonheur !

avec :

Jordan Peele (Acteur, réalisateur et producteur américain), Mathieu Jaborska (Rédacteur pour le magazine Ecran Large).

En savoir plus

Jordan Peele se fait d'abord connaître comme acteur et humoriste grâce à la série télévisée comique Key & Peele de Comedy Central. En 2017, son premier long-métrage en tant que scénariste, producteur et réalisateur, Get out, rencontre un succès international et crée la surprise à Hollywood, avec des recettes de plus de 255 millions de dollars pour un budget de 5 millions. Le scénario, ambitieux - qui remporte d'ailleurs l'Oscar du meilleur scénario original en 2018 -, brouille les pistes et n'entre dans aucune case : film d'horreur psychologique sur fond de ségrégation raciale, thriller fantastique, satire politico-horrifique... les qualificatifs manquent ou se multiplient pour qualifier ce film qui inscrit durablemement Jordan Peele parmi une nouvelle vague de réalisateurs créatifs et engagés.

Après Us (2019) qui poursuit dans le genre horrifique en mettant en scène une famille afro-américaine en prise avec des doubles maléfiques, le réalisateur revient cet été avec le très attendu Nope, dont le titre peut aussi bien faire référence au parler familier de sa charismatique héroïne ("Nope" signifie littéralement "nan" en français) qu'à l'acronyme Not Of Planet Earth. Tout en ne se départissant pas de son goût pour l'horreur, Jordan Peele fait le pari, toujours ambitieux, de jouer cette fois avec les codes du western et du film de science-fiction. Un pari réussi, selon nous, qui affirme plus encore son identité aussi bien visuelle que scénaristique et qui confirme son talent.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Un cinéma pour penser la société du spectacle

"Quand je parlais du film à mon équipe, je le faisais souvent en utilisant l’idée de spectacle, et de la société du spectacle. Par exemple, quand nous voyons une soucoupe volante, nous voulons tout de suite la filmer, car nous avons intégré la valeur inhérente de ce spectacle. Moi, j’ai envie que les spectateurs réfléchissent à notre addiction au spectacle." Jordan Peele

Jouer avec le public en le maltraitant

"Je vois les genres comme des catégories dont on peut s’affranchir, et l’intérêt principal, c’est de jouer avec les attentes du public, et les genres le permettent. Les mécanismes qui mobilisent le public, qui le mettent à l’aise ou en situation d’attente sont des stratégies de narration qui vous permettent de jouer avec lui, surtout dans les films que je fais. J’essaie toujours de maintenir le public dans une zone de confort avant de le plonger dans l’inconfort, puis de le ramener dans sa zone de confort, et ainsi de suite : ma méthode avec le public, c’est de procéder par maltraitance." Jordan Peele

" Je ne cherche pas à faire passer un message, et la vérité que je tente de révéler dans mes films, les gens savent très bien comment l’interpréter. Devant mes films, le public et moi-même entrons en collaboration, nous travaillons ensemble, et j’adore ça au cinéma. Le message que les spectateurs perçoivent est toujours lié à une vérité que j’ai essayé de mettre à jour. Ce que j’offre au public, c’est un divertissement, et s’il y perçoit un message, alors c’est une création commune." Jordan Peele

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Jordan Peele ou le mélange des genres

"Dans "Nope", on retrouve tous les genres, cela va du western, à la science-fiction en passant par de pures scènes d’horreur, sans oublier la comédie, ce qui est l’une des signatures du cinéma de Jordan Peele. Ce qui est impressionnant, c’est qu’il greffe de plus en plus de genres à ses films, sans jamais perdre en cohérence, alors qu’il traite de sujets assez différents. En fait, les films de Jordan Peele deviennent de plus en plus complexes, tout traitant de thématiques très différentes mais en même temps très liées et qui lui sont propres : en cela Jordan Peele est un véritable auteur**." Mathieu Jaborska**

Extraits

BA de Nope, film de Jordan Peele, 2022

BA de Get out, film de Jordan Peele, 2017

BA de Us, film de Jordan Peele, 2019

BA de BlaKkKlansman de Spike Lee, 2018

Them, épisode 1, série créée par Little Marvin,2021, diffusée sur Prime vidéo

Tout simplement noir, film de Jean-Pascal Zadi, 2020

Musique de fin

Harry Styles, As it was

Références

L'équipe

Vivian Lecuivre
Réalisation
Marianne Chassort
Collaboration
Anne-Toscane Viudes
Collaboration
Jeanne Dassas
Stagiaire
Théa Corler
Stagiaire