Alice Springs, Helmut in pumps, Monaco, 1987, Collection Helmut Newton Foundation © Helmut Newton Foundation
Alice Springs, Helmut in pumps, Monaco, 1987, Collection Helmut Newton Foundation © Helmut Newton Foundation
Alice Springs, Helmut in pumps, Monaco, 1987, Collection Helmut Newton Foundation © Helmut Newton Foundation
Publicité
Résumé

Pendant quarante ans, Helmut Newton photographie la French Riviera et Monaco, où lui et sa femme Alice Springs s'installent en 1981. C'est toute une jet-set décadente et solaire qui défile devant l'objectif du photographe, et laisse un portrait cynique et amusé de l'âge d'or de la Côte d'Azur.

avec :

Guillaume de Sardes (écrivain, historien de l'art), Jean-Luc Monterosso (Fondateur et directeur de la Maison européenne de la photographie (Paris)).

En savoir plus

Le titre de l’exposition consacrée à Helmut Newton circonscrit clairement une géographie, celle de la Côte-d’Azur jusqu’à Bordighera, en Italie, qu’Helmut Newton a photographiée depuis les années 1960, jusqu’à sa disparition au début des années 2000. "Newton, Riviera" est ainsi prétexte à explorer différemment l’œuvre de ce photographe majeur du XXe siècle, à travers des images désormais célèbres, comme d’autres rarement présentées au public.

Son installation à Monaco de 1981 à sa mort en 2004 n’a rien d’une retraite, bien au contraire, elle est l’une des plus prolifiques et, sans conteste, la plus libre de sa carrière. Monaco offre à Newton un cadre original à ses photographies de mode, mais, c’est également là qu’il réalise de très nombreux portraits de beautiful people, que ceux-ci aient élu domicile à Monaco ou qu’ils y soient de passage. Il portraiture également les danseurs des Ballets de Monte-Carlo et la famille princière, et s’essaye enfin au paysage, un genre photographique qu’il n’avait pas abordé jusqu’alors. Il développe ainsi une de ses séries les plus personnelles, « Yellow Press », images étranges, d’un glamour inquiétant, inspirées de scènes de crime.

Publicité

L’exposition Newton, Riviera initiée par le Nouveau Musée National de Monaco est visible à la Villa Sauber jusqu’au 13/11/2022 et a donné lieu à un catalogue co-édité par le NMNM avec Gallimard reproduisant l’intégralité des photographies exposées et de nombreux textes et entretiens.

Une vision très personnelle de Monaco

"Helmut newton a toujours revendiqué de photographier un milieu social qui était le sien, qu’il comprenait, et dont il était à la fois l’acteur et le témoin privilégié, à savoir celui des stars et de la mode. Mais ce serait un cliché de résumer la côte d’Azur à ce milieu-là."

"Helmut Newton n’aimait pas voyager, et il faisait venir les modèles et les stylistes à lui, ce qui fait qu’à travers ses photos, qui vont être largement diffusées dans la presse de mode et les publicités, il va imposer une image de Monaco qui reflète la vision qu’il porte sur la principauté." Guillaume de Sardes

Montrer la puissance du corps féminin

"L’iconographie de la femme forte et conquérante est l’un des traits constants du style d’Helmut Newton, et pour lui, les hommes ne sont pas indispensables. Alors que tout son travail de photographe de mode était de photographier les vêtements, Newton a passé son temps à dénuder ses modèles. Cela a contribué à créer son style inimitable, mais la contrepartie de cela, c’est que beaucoup de stylistes se sont mis à photographier, parce que, finalement on ne voyait plus les vêtements. Il a vraiment bouleversé la mode, il a fait scandale, et surtout, il a montré une femme moderne qui s’assumait." Jean-Luc Monterosso

Vue de l'exposition "Newton Riviera"
Vue de l'exposition "Newton Riviera"
- NMNM/Stéphane Kovalky, 2022

Helmut Newton, un photographe surréaliste ?

"Helmut Newton est avant tout un photographe de mode, même si son talent excède largement ce genre. Ses photographies sont des commandes de magazines ou de marques. Ce qui fait de lui un grand photographe, c’est qu’il ne se contente pas de photographier une femme bien habillée devant la mer, mais qu’il va réussir à imposer à toutes ses photos son propre style et un certain nombre de thématiques pour la plupart liées au surréalisme comme le sadomasochisme, la pulsion scopique ou le BDSM (bondage, discipline et sadomasochisme). De plus, Newton était un peu un insoumis, et il a toujours instillé dans ses images un fond de violence et de trouble, c’est ce qui le rend si reconnaissable. Les surréalistes pensaient que le regard n’est jamais innocent et je crois que Newton aurait souscrit à cette thèse." Guillaume de Sardes et Jean-Luc Monterosso

Archives

Helmut Newton, émission Le bon plaisir, France Culture, 05/11/1988

Reportage sur Monaco, émission Mode l’emploi de l’Europe, France Inter, 1964

Helmut Newton, émission Un photographe et son modèle, France Culture, 1983

Alice Springs, émission Le bon plaisir, France Culture, 05/11/1988

Références musicales

Olivia Newton-John, Hopelessly devoted to you

Brigitte Bardot, Moi, je joue

Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Sébastien Thème
Sébastien Thème
Sébastien Thème
Collaboration
Anne-Toscane Viudes
Collaboration
Marianne Chassort
Collaboration
Théa Corler
Collaboration
Jeanne Dassas
Collaboration
Nicolas Berger
Réalisation
Audrey Meyer
Réalisation