Cocorico Monsieur Poulet (1974)
Cocorico Monsieur Poulet (1974)
Cocorico Monsieur Poulet (1974) ©AFP - Les Films de l'Homme / Archives du 7e Art  / Photo 12
Cocorico Monsieur Poulet (1974) ©AFP - Les Films de l'Homme / Archives du 7e Art / Photo 12
Cocorico Monsieur Poulet (1974) ©AFP - Les Films de l'Homme / Archives du 7e Art / Photo 12
Publicité
Résumé

Des Maîtres Fous (1957) à Cocorico Monsieur Poulet (1974), Jean Rouch est une des figures emblématiques du film documentaire. Il aurait eu cent ans en 2017. Aujourd'hui, qu'en est-il du film documentaire et quels sont les enjeux autour de ce genre cinématographique ?

avec :

Hervé Le Tellier (Écrivain français, Prix Goncourt 2020 pour "L'anomalie"), Stéphane Myckowski (Réalisateur), Vincent Dieutre (Cinéaste), Alain Carou (Conservateur à la Bibliothèque nationale de France).

En savoir plus

Comment être sûr de tout raconter ? Montrer ce qui est là est pourtant invisible. Entre récits romanesques et documentaires emplis de fictions, de ces deux paradoxes et de cette seule exigence les possibilités sont infinies. Et de récits qui ont la forme de roman et inversement, de films qui ont la formes de documentaires, et inversement, de ces possibilités dans notre grande table d'aujourd'hui.

Première partie : comment va le documentaire ?

La BnF consacre une exposition au cinéaste du 26 septembre au 26 novembre 2017, intitulée "Jean Rouch, l'Homme-Cinéma" mettant en lumière la vie et l’œuvre d’un homme inclassable, explorateur, ethnographe, photographe, cinéaste. Avec 180 films tournés principalement en Afrique, Jean Rouch a lié le cinéma et l’ethnographie d’une manière unique. Mais qu'en est-il du documentaire aujourd'hui ? Tous les étés depuis 29 éditions, le Festival du film documentaire de Lussas répertorie les meilleures créations dans ce domaine au niveau international.

Publicité

Vincent Dieutre est cinéaste et documentariste, il dirige la sélection Expériences du regard au Festival des Etats généraux du film documentaire de Lussas.

Stéphane Myckowski est documentariste monteur, ancien étudiant de la Fémis. Son film de fin d’étude, Bodycam qui racontent comment certaines villes américaines ont équipé leurs officiers de polices de caméras corporelles, a été primé dans plusieurs festival. Il est présenté dans la sélection Expériences du regard au Festival du film documentaire de Lussas.

Alain Carou est conservateur à la BnF et commissaire de l’exposition « Jean Rouch, l’Homme-Cinéma ».

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

L'exposition "Jean Rouch, l'Homme-Cinéma" sera visible du 26 septembre au 26 novembre 2017 à la BnF. Egalement à voir, le documentaire de Laurent Védrine "Jean Rouch, cinéaste aventurier" diffusé mercredi 23 août sur ARTE.

Deuxième partie : portrait de Hervé Le Tellier

"Toutes les familles heureuses" est un récit qui a pourtant tout du roman dans lequel Hervé Le Tellier brosse le tableau de sa famille et des liens souvent sans amour qui s'y tissent.

"Les histoires familiales ce sont toujours des histoires collectives et universelles. Les enfants portent le fardeau des regrets de leurs parents."

Hervé Le Tellier

Hervé Le Tellier est l'auteur de deux romans remarqués Assez parlé d’amour (2009) et Eléctrico W (2011) aux éditions Jean-Claude Latès et a reçu en 2013 le Grand prix de l’humour noir pour ses Contes liquides. Son dernier roman, « Toutes les familles heureuses » sort le 17 août en librairie.

Hervé Le Tellier
Hervé Le Tellier
© AFP - ULF ANDERSEN / AURIMAGES

Disque du jour : Grizzly Bear, "Morning Sound"

Direction les Etats-Unis à la rencontre d'un animal sauvage : "Grizzly Bear" pas l'ours qui gambade dans les forêts mais le groupe de rock qui sort son nouvel album "Painted Ruins" dont est extrait le morceau Mourning Sound.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Sons diffusés :

  • Extrait de "Moi un noir" de Jean Rouch (1958)
  • Extrait de "Bodycam" de Stéphane Myczkowski
  • Serguei Rachmaninov, "Concerto n°2 - moderato pour piano"
  • Archive de Romain Gary dans "En toutes lettres" (6.09.1970)
  • Les Soeurs Etienne, "Plus je t'embrasse"
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Martin Quenehen
Production
Claire Poinsignon
Collaboration
Aurélie Marsset
Collaboration
Henri Le Blanc
Collaboration
Hannah Barron
Collaboration
Lila Boses
Collaboration
Julien Rosa
Collaboration
Laurence Jennepin
Collaboration
Marie Dalquié
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Romain Burrel
Collaboration
Delphine Lemer
Réalisation
Lise Côme
Réalisation