Publicité
En savoir plus

Cet été, La Grande table vous invite à tendre l’oreille juste avant la sieste... Itinérante, elle prendra tout d'abord le chemin des festivals, de Paris à Avignon, de Metz à Arles pour laisser place, à mi-parcours, à la musique, juste avant le tête-à-tête radioscopique de notre deuxième partie.

Foodshark, 2012 © Delphine Chanet / Prix Decouverte 2015
Foodshark, 2012 © Delphine Chanet / Prix Decouverte 2015

**
** 1ère partie

Publicité

Aujourd’hui la Grande table d’été s’est envolée vers le sud, pour poser sa nappe à Arles, à l’occasion de la 46e édition des rencontres photographiques.

Des rencontres marquées par la disparition, il y a quelques mois de l’un des pères fondateurs Lucien Clergue …

La ville a, comme à son habitude, réalisé une « radiographie annuelle de la création photographique » sous l'égide de son nouveau directeur Sam Stourdzé.

Le festival qui fait grouiller la ville, revisite l'histoire de la photographie et la fait dialoguer avec l’architecture, la musique, le cinéma… La photo à la croisée des arts, au cœur des journaux intimes, des carnets ou encore, la photo dans sa mission révélatrice et son approche documentaire... Enfin, la photo telle qu’elle continue d'émerger dans l'œil des jeunes artistes qui la renouvellent.

Aujourd'hui, la Grande table d’été se fait à la fois œil et oreille pour rendre compte du travail de ses convives, Pauline Fargue , Delphine Chanet et Christian Caujolle qui seront parmi nous. Puis ce sera à notre tour de tirer le portrait du photographe voyageur Paolo Woods.

Christian Caujolle, Pauline Fargue, Delphine Chanez et Maylis Besserie
Christian Caujolle, Pauline Fargue, Delphine Chanez et Maylis Besserie
© Radio France - Charlotte Roux

**Le live ** A une mendiante rousse (Baudelaire) / Abelard

**2ème partie **

un selfie de Paolo Woods (à droite)
un selfie de Paolo Woods (à droite)
© Radio France

Paolo Woods est photographe, photojournaliste et photographe d’investigation.

Des projets qui l’ont mené notamment en Iran, au Pakistan, en Afghanistan, ou bien en Irak où ses photos lui ont valu le World Press Photo en 2004.

Depuis une dizaine d’années, plusieurs de ses projets ont été réalisés avec le journaliste Serge Michel, dans une collaboration texte et image. Ensemble, ils se sont spécialisés dans les enquêtes de terrain au long cours qui ont donné naissance à des livres dont le dernier Chinafrica a été traduit dans le monde entier. Aux rencontres d’Arles, il vient présenter une exposition sur les paradis fiscaux.

La chronique Marie-Laure Delorme (Journal du Dimanche) : Laetitia Casta.

Références

L'équipe

Portrait de Maylis Besserie
Portrait de Maylis Besserie
Maylis Besserie
Production
Martin Quenehen
Production
Claire Poinsignon
Collaboration
Charlotte Roux
Réalisation
Michel-Ange Vinti
Réalisation
Anne Depelchin
Réalisation
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Alisonne Sinard
Collaboration