Lydie Salvayre ©AFP - Eric Fougere - Corbis
Lydie Salvayre ©AFP - Eric Fougere - Corbis
Lydie Salvayre ©AFP - Eric Fougere - Corbis
Publicité
Résumé

La lauréate du Goncourt 2014 revient avec "Rêver debout", un manifeste épistolaire en faveur de Don Quichotte et de tous ceux qui lui ressemblent. L'écrivaine Lydie Salvayre est notre invitée.

avec :

Lydie Salvayre (Ecrivain).

En savoir plus

Dans quinze lettres bien senties - que l’autrice adresse aussi bien à un Cervantès lointain qu’au lecteur contemporain -  Lydie Salvayre tisse une longue réflexion sur la nécessité de la fiction, la beauté de la folie et l’importance de la révolte.

Une prose poétique et engagée à retrouver dans Rêver debout, paru aux éditions Seuil le 19 août 2021.

Publicité

Confinée chez elle, l'autrice redécouvre cette grande figure de la littérature espagnole qu'elle lit alors comme le patron des déconfinés : 

Don Quichotte, c'est un personnage de la littérature qui rompt de façon souveraine avec le confinement mental dans lequel il était ; qui décide un jour de s’arracher à sa bibliothèque pour aller habiter le monde et rêver dans le monde, debout au milieu des autres. 

La tête dans le ciel des idées et les pieds dans la glaise du concret : l'hidalgo, dans la paire qu'il forme avec son écuyer Sancho Panza, propose une réconciliation idéale de l'utopie et du concret. 

Il y a d’un côté les intellectuels en chambre, qui ont de grands projets sublimes, et ceux qui les réalisent, qui les rendent concrets, qui sont la valetaille. Et ce que fait Don Quichotte, c’est de réconcilier le penser et l’agir, le dire et le faire.

Un roman qui résonne encore aujourd'hui, du fait de son indémodable modernité.

C'est le premier roman moderne. Auparavant c’est la littérature chevaleresque, complètement éloignée du monde, peuplée de héros héroïque et bien coiffés, ne voyant le monde que depuis la fenêtre de son carrosse : ce que fait Don Quichotte, c’est qu’il casse la vitre.

33 min
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Lucas Bretonnier
Collaboration