Rentrée littéraire ©Getty - Jorg Greuel
Rentrée littéraire ©Getty - Jorg Greuel
Rentrée littéraire ©Getty - Jorg Greuel
Publicité
Résumé

Premier tome de notre émission consacrée à la rentrée littéraire en compagnie de l'écrivaine Florence Seyvos pour son roman Une bête aux aguets et de Camille de Toledo auteur de Thésée, sa vie nouvelle.

avec :

Camille de Toledo (écrivain), Florence Seyvos (Écrivaine et scénariste).

En savoir plus

Nous ouvrons le premier tome de notre série consacrée à la rentrée littéraire avec deux auteur.e.s : Florence Seyvos et Camille de Toledo.

Une bête aux aguets de Florence Seyvos

Dans son roman Une bête aux aguets, publié aux éditions de l'Olivier, Florence Seyvos raconte l’histoire d’une jeune fille qui découvre qu’elle est habitée par la peur : celle de se métamorphoser en une créature dont elle n’ose prononcer le nom. L'autrice nous emmène dans les torpeurs de l’enfance et de ses métamorphoses. Une traversée en eaux troubles, dans un flux de conscience instable et poétique, depuis lequel les frontières entre soi et le monde ne cessent de se déplacer.

Publicité

Un enfant de 12 ans est au sommet de son intelligence, après il décline. Dans les récits fantastiques c'est l'âge de l'arrivée du danger, c'est l'âge des métamorphoses.                    
Florence Seyvos

Dans l’enfance on a souvent une attention décalée au monde, qui n’est pas vraiment une attention à la réalité. On est très proche de ses sensations. Je pense que c’est lié à la forme de solitude particulière de l’enfance où on est comme dans une bulle et ce sont des choses qu’on ne partage pas.                
Florence Seyvos

Dans le livre la narratrice se demande si elle est folle. Elle se dit qu’elle ne sait rien faire d’autre qu’écouter les murs respirer... C’est un peu notre cas quand on écrit.              
Florence Seyvos

Thésée, sa vie nouvelle de Camille de Toledo 

Avec Thésée, sa vie nouvelle publié aux éditions Verdier, Camille de Toledo raconte la quête de son histoire familiale. À travers le mythe de Thésée, l'auteur plonge dans les strates du temps et interroge la transmission générationnelle, comment les traumatismes des ancêtres viennent hanter les vivants ? 

J’ai perdu sur une séquence très courte de temps, frère, mère et père, avec cette sensation que ces trois morts étaient reliés. Notamment par ce que le psychanalyste Jung appelait les synchronicités. Il y a des dates qui se répètent, des dates de naissance et de mort, une mère qui meurt le jour anniversaire de son fils aîné... C’est ce que je nomme dans le livre "les lapsus du temps".        
Camille de Toledo

Je ne suis pas à l’aise avec l’écriture de soi, je pense que chaque écriture est une forme de voile et la fiction ici ou le mythe de Thésée est un voile de pudeur pour travailler un matériau biographique.        
Camille de Toledo 

Il y a une forme de tragédie dans les lignages, un orphelignage... Camille de Toledo

Il y a une énigme qui fait peur, c’est la notion de coïncidence signifiante. C’est un des vieux mystères de l’humanité : qu’est-ce qui nous traverse ?  C’est au-delà de la littérature.  Pourquoi la mort ou le suicide d’un grand-père se répète-t-il dans le suicide d’un arrière-petit-enfant ? Pourquoi la mort d’une mère imprime dans la matière humaine un trauma qui va se retrouver dans les générations futures ? Ça c’est une véritable énigme.        
Camille de Toledo

Références

L'équipe

Portrait de Maylis Besserie
Portrait de Maylis Besserie
Maylis Besserie
Production
Lila Boses
Collaboration
Judith Kravitzch
Collaboration
Lou Quevauvillers
Collaboration
Lise Côme
Réalisation
Chouchane Djergaian
Collaboration
Matthieu Bellini
Collaboration