France Culture
France Culture
Publicité
(de g. à d.) Thomas Jolly, Dominique Goy-Blanquet, Joëlle Gayot et Olivia Gesbert
(de g. à d.) Thomas Jolly, Dominique Goy-Blanquet, Joëlle Gayot et Olivia Gesbert
- Geneviève Méric

Pourquoi** Shakespeare** ? Parce que 2014 célèbre le 450e anniversaire de sa naissance. Parce que cette année encore le Festival d’Avignon l’a invité...

Elle et lui sont un couple à la scène. Les deux têtes à la tête de la compagnie du Zieu. Ici, il écrit, elle met en scène. Cet été, à Avignon, Olivier Saccomano et Nathalie Garraud signent ensemble : ** "Othello, variation pour 3 acteurs "** . Un titre explicite, une adaptation libre du "Maure de Venise", où 3 acteurs, deux femmes et un homme, se partagent l’affiche et tous les rôles de cette tragédie shakespearienne: Othello, Desdémone, Cassio, Iago, Emilia, Roderigo, Brabantio, le Doge, un sénateur... Ils changent de peau sur scène et changent de lieu chaque soir, dans ce spectacle itinérant et décentralisé, hors-les-murailles d'Avignon. Pas de coulisse, pas de scène, trois rangées de spectateurs en cercles concentriques et au milieu l’espace du jeu.

Publicité

On lit en elle tout ce qu’elle sait de lui comme dans un livre ouvert... Chercheuse et traductrice, Dominique Goy-Blanquet préside la Société Française Shakespeare, professeure émérite à l’Université de Picardie, membre du comité de rédaction de la Quinzaine littéraire, elle a également dirigé cette année Lettres à Shakespeare (Editions Thierry Marchaisse), une correspondance imaginaire d’auteurs contemporains avec Shakespeare.

Qu’est-ce que 18h dans une vie ? Qu’est-ce que 18h pour raconter une vie, celle d’Henry VI, de son enfance à sa mort. 18h, est-ce trop ou pas assez ? A la Fabrica d'Avignon, Thomas Jolly , jeune metteur en scène et fondateur de la compagnie La Piccola Familia, signe ce mois-ci trois représentations exceptionnelles de cette épopée théâtrale... Il n’en est pas à sa première mise en scène, mais "Henri VI " restera (dit-il déjà) son voyage initiatique. Ce midi, il nous dit pourquoi, pourquoi lui, pourquoi Shakespeare, pourquoi là.

**Sans oublier les habitués de cette grande Table d’été : **

  • Matthieu Conquet et sa programmation musicale éclectique : d’un Quintette de Schubert (Quintette à cordes en ut Majeur D 956, pour alto, deux violons et deux violoncelles) au trip-hop de St Lô.