La Panthère des Neiges, Thibet, 2016
La Panthère des Neiges, Thibet, 2016 - Vincent Munier
La Panthère des Neiges, Thibet, 2016 - Vincent Munier
La Panthère des Neiges, Thibet, 2016 - Vincent Munier
Publicité

Aujourd'hui s'attablent à notre émission la réalisatrice Marie Amiguet, le photographe Vincent Munier, l'écrivain Sylvain Tesson, et le compositeur Warren Ellis : les trois premiers sont partis en 2016 sur les traces de la panthère des neiges, en plein Tibet, et ont fait de cette aventure un film.

Avec

Au cœur des hauts plateaux tibétains, le photographe Vincent Munier entraîne l’écrivain Sylvain Tesson dans sa quête de la panthère des neiges. Il l’initie à l’art délicat de l’affût, à la lecture des traces de pas dans la terre durcie et à la patience nécessaire pour entrevoir les bêtes. En parcourant les sommets habités par des présences invisibles, les deux hommes tissent un dialogue sur notre place parmi les êtres vivants et célèbrent la beauté du monde.

La discrète caméra de Marie Amiguet, qui les filme tous deux, nous fait entrer dans ce monde de silence et d'altitude qu'est le royaume de la panthère des neiges. 

Publicité

La Panthère des Neiges, Haut et court, sortie en salle le 8 décembre.

Vincent Munier a déjà entrepris plusieurs voyages pour tenter de photographier la panthère des neiges : lors du quatrième, il invite Marie Amiguet et Sylvain Tesson à le suivre. Chacun des voyageurs laissera une trace de ce pèlerinage à la rencontre de la panthère des neiges : Vincent Munier un album de photographie, Sylvain Tesson un livre (prix Renaudot) et Marie Amiguet un film, dont il est question aujourd'hui. 

Vincent Munier, qui a longtemps chassé l'image en solitaire, explique les richesse du départ à plusieurs, qui permet de multiplier les regards et les approches : "On élargit le spectre, : Sylvain vient apporter ses mots qui sont d'une force et d'une puissance incroyables, [...] Marie vient marier des images et des présences très fortes d'animaux... C'est vraiment un magnifique travail d'équipe pour rendre finalement hommage à cette panthère des neiges." 

Chacun laisse un témoignage de cette quête (image, mouvement, mot) partageable avec le reste du monde, mais il y a aussi la mesure impartageable du changement intérieur qu'a provoqué le voyage. Sylvain Tesson parle ainsi de sa découverte de l'affût, qui a en partie changé sa perception du monde : "Tout à coup, l'art opératoire de l'affût demande une configuration contraire [à ce dont j'avais l'habitude] : on laisse le monde venir à soi, on le laisse scintiller au lieu d'aller le chercher ... au risque qu'il ne se passe rien ! Mais c'est ce que j'ai appris au cours de ce voyage : l'attente, même si elle n'apporte rien, vaut pour elle-même."

Apprendre à devenir invisible, Marie Amiguet en a fait l'expérience : elle a dû apprendre à se cacher, sortir son matériel sans effrayer les bêtes, filmer des heures pour parfois quelques minutes d'action seulement : "Je me tapissais à la même hauteur qu'eux et puis je filmais ce que pouvais..." 

En savoir plus : Warren Ellis au naturel
27 min

Extraits sonores : 

  • Warren Ellis : Wolves
  • Extrait 1 La Panthère des Neiges (film)
  • Extrait 2 La Panthère des Neiges (film) : les yacks
  • Extrait 3  La Panthère des Neiges (film) : à l'affût
  • Alexandra David-Néel / France Culture / 1954