Des centaines de dirigeants religieux rassemblés à la Loya Jirga de Kaboul pour assister à la commission de conseil et de prédication des Taliban le 23/08/21. ©Getty - Marcus Yam / Los Angeles Times
Des centaines de dirigeants religieux rassemblés à la Loya Jirga de Kaboul pour assister à la commission de conseil et de prédication des Taliban le 23/08/21. ©Getty - Marcus Yam / Los Angeles Times
Des centaines de dirigeants religieux rassemblés à la Loya Jirga de Kaboul pour assister à la commission de conseil et de prédication des Taliban le 23/08/21. ©Getty - Marcus Yam / Los Angeles Times
Publicité
Résumé

Comment comprendre la prise de pouvoir récente des Taliban en Afghanistan? Adam Baczko, chercheur au CNRS, propose une enquête au cœur du système judiciaire mis en place par les Taliban depuis 2001 dans les provinces afghanes dans "La guerre par le droit" (CNRS Editions, 2021).

avec :

Adam Baczko (Chercheur CNRS au Ceri-Sciences Po.).

En savoir plus

Sociologue et chargé de recherches au CNRS, Adam Baczko étudie les questions de justice dans les mouvements et conflits armés. Dans La guerre par le droit, il nous propose une enquête, menée de 2010 à 2016, qui retrace le fonctionnement du système judiciaire des Taliban qui s'est développé dans un contexte d'incertitude juridique radicale après la mise en place par la coalition internationale d'un système juridique inadapté et miné par la corruption. 

Sous des aspects rudimentaires, ce qui se dissimule c’est bien une institutionnalisation très forte. Elle n’a pas les formes les plus évidentes de la justice, mais elle a des procédures assez serrées, assez sévères, et surtout un usage de la force qui, paradoxalement, est apprécié par les gens car il permet de trancher les litiges. Il permet d’imposer des décisions après ces successions de décisions contradictoires. (Adam Baczko)

Publicité

Avec le retrait des troupes américaines, observer le fonctionnement du système judiciaire Taliban tel qu'il s'exerçait dans les provinces afghanes peut éclairer la manière dont les Taliban vont exercer leur pouvoir dorénavant et les problèmes qu'ils sont susceptibles de rencontrer. 

La guerre a été une affrontement entre un Afghanistan des villes et un Afghanistan des campagnes (...) et l'autre grand défi des Taliban, avec le fait de payer les fonctionnaires, c'est de gouverner dans les villes. (Adam Baczko)

Si la position conservatrice du mouvement Taliban vis-à-vis de la propriété puisse séduire les habitants des zones urbaines d'Afghanistan, Adam Baczko estime: 

La chose où les tensions seront énormes c'est leur vision morale, c’est leur vision patriarcale. (Adam Baczko)

Un entretien en collaboration avec Julien Bisson, rédacteur en chef du "1", qui revient sur l'hebdomadaire du jeudi 2 septembre 2021, "Talibans: et maintenant?" dans lequel la question des racines de l'échec de l'intervention internationale est posée. 

28 min

Extraits sonores

  • Journal de 7h et 12h30 sur France Culture / 31 août 2021
  • Fawad Andarabi