Pièces de monnaie
Pièces de monnaie
Pièces de monnaie ©Getty - Alicia Llop
Pièces de monnaie ©Getty - Alicia Llop
Pièces de monnaie ©Getty - Alicia Llop
Publicité
Résumé

Avant que le capitalisme ne se l'accapare, il n'y avait pas une mais des économies. Alain Deneault, philosophe québécois et auteur d'un "Feuilleton théorique" (Lux), revient sur ces sens oubliés ou réappropriés.

avec :

Alain Deneault (correspondant canadien du Collège international de philosophie de Paris et professeur de philosophie à l'Université de Moncton).

En savoir plus

A l’origine, le terme "économie" n’est pas que l’affaire des sciences du même nom, mais un concept qui s’étend à des champs comme la nature, la foi ou encore l’esthétique. La série de livres rassemblés sous le titre "Feuilleton théorique" et édités chez Lux (le premier en 2019) décline ainsi les divers usages du terme économie en six thèmes : sont déjà parus L’économie de la nature, L’économie de la foi et L’économie esthétique. Restent à venir les économies psychique, conceptuelle et politique. 

Le mot économie a un sens orwellien en ce sens qu'on utilise ce mot pour désigner des méthodes de destruction, d'inégalités sociales, d'impérialisme qui surprendraient ceux qui ont utilisé ce mot à d'autres occasions.          
(Alain Deneault)

Publicité

Leur auteur, Alain Deneault, est correspondant canadien du Collège international de philosophie de Paris et professeur de philosophie à l'Université de Moncton. Spécialiste de Georg Simmel, il s’est penché sur les thèmes de la criminalité économique et des enjeux du savoir.

Selon lui, si l’économie est aujourd’hui spontanément associée à des notions reliées au capitalisme marchand, ce terme renferme maints autres sens que l’idéologie capitaliste s’est employée à enfermer et à faire oublier. Désireux de "reprendre l’économie aux économistes", l’auteur montre par exemple que, avant de parler d’écologie à la fin du XVIIIème siècle, des figures comme le Suédois Carl von Linné, pionnier des sciences naturelles, ont conféré au concept d’"économie de la nature" toute sa légitimité. Ce seraient les physiocrates qui, pour fonder une science de l’agriculture subordonnée à de prétendues lois du marché, auraient détourné le terme "économie" vers des notions de rentabilité et de marchandage. 

Les termes d'"écologie" et d'"économie de la nature" ne devraient pas se dédoubler (...) Il ne saurait y avoir d'économie sans ce qu'on appelle aujourd'hui l'écologie.          
(Alain Deneault)

De l’économie de la foi - définie par les Pères de L’Église comme le rapport complexe entre le plan divin, supérieur, des principes, et le plan temporel, humain, pratique - à l’économie du discours, laquelle dépend notamment des figures de style, Alain Deneault déroule les multiples acceptions de ce terme aujourd'hui dénaturé.

28 min

Extraits sonores : 

  • Theodor Adorno à propos de l'industrie culturelle (1964)
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Eric Lancien
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Marceau Vassy
Collaboration
Philomène Vuillard
Collaboration
Gilles Blanchard
Réalisation
Oriane Delacroix
Collaboration
Bruno Baradat
Collaboration