Greta Garbo et Fredric March dans "Anna Karénine" de Clarence Brown (1935)
Greta Garbo et Fredric March dans "Anna Karénine" de Clarence Brown (1935)
Greta Garbo et Fredric March dans "Anna Karénine" de Clarence Brown (1935) ©Getty - Hulton Archive / Intermittent
Greta Garbo et Fredric March dans "Anna Karénine" de Clarence Brown (1935) ©Getty - Hulton Archive / Intermittent
Greta Garbo et Fredric March dans "Anna Karénine" de Clarence Brown (1935) ©Getty - Hulton Archive / Intermittent
Publicité
Résumé

La littérature nous raconte des histoires où les femmes ont rarement la part belle... D'Artistote aux Schtroumpfs, en passant par Umberto Eco, l'écrivaine Alice Zeniter analyse les récits qui composent notre existence à l'aide des outils universitaires. Elle est notre invitée aujourd'hui.

avec :

Alice Zeniter (Ecrivaine, lauréate du Prix du Livre Inter 2013).

En savoir plus

Alice Zeniter est metteure en scène, auteure de pièces de théâtre et de romans.  Elle est notamment l'auteure en  2017 de L'Art de perdre, Prix Goncourt des lycéens et Prix littéraire Le Monde. Depuis la saison 2020, elle est artiste associée à la Comédie de Valence. A cette occasion,  elle a créé son seule en scène Je suis une fille sans histoire publié aux éditions de l’Arche (5 mars 2021). Elle y propose de déconstruire le pouvoir du récit, les histoires constituant une part importante de nos existences.  

C'est un texte qui parle de moi, mais de moi comme d'un prisme d'analyse des récits, c'est-à-dire de moi lectrice, de moi écrivaine et, aussi, de moi ayant glané dans mes années d'université des outils pour analyser et étudier les récits qui nous entourent et qui nous fondent. (Alice Zeniter)

Publicité

Se livrant à une démarche pédagogique, entre conférence, cours magistral, seule-en-scène, monologue voire parfois confession, ne tombant ni dans la vulgarisation ni dans l’élitisme, elle explique cette mise en récit permanente du réel “scientifiquement”, à travers la narratologie et la sémiologie, qu'elle tire de leur tour d'ivoire universitaire pour les rendre accessible au public. Tout y passe :  la Poétique d’Aristote, le test de Bechdel, Quelques commentaires sur les personnages de fiction d’Umberto Eco, Ursula K. Le Guin ou encore la théorie des machines affectantes de Frédéric Lordon. Schémas et citations à l'appui, elle s'aide d’outils d’analyse littéraire comme le triangle sémantique ou le schéma narratif qu'elle nous donne à comprendre.

En m'appuyant sur les concepts artistotéliciens, un bon récit, c'est l'histoire d'un homme remarquable qui fait des trucs préférablement violents. (Alice Zeniter)

Elle souligne en outre, sujet très présent même si elle ne le rend pas exclusif, la dimension politique des récits. Elle dénonce ainsi la prédominance des héros de fiction mâles, se référant à La Théorie de la fiction-panier de Ursula K. Le Guin. On retrouve cela dans le schéma actanciel, où le sujet est, dans la plupart des histoires, un « homme remarquable » comme celui qu’exigeait Aristote, un homme blanc en somme.  

Moins qu'une absence franche et facilement reconnaissable, une sorte d'existence en demi teinte, de condamnation des personnages féminins à des vies  ternes, grises, tragiques. (Alice Zeniter)

Un cours ouvert à tous qui nous invite à considérer les dimensions politique et émotionnelle du récit, et la place qu'il occupe dans nos vies.

A noter, une carte blanche d'Alice Zeniter dans le premier numéro de La Déferlante, la première revue trimestrielle post-MeToo. Lancée par quatre professionnelles des médias et de l'édition - Marie Barbier, Lucie Geffroy, Emmanuelle Josse et Marion Pillas -, elle se présente comme “la revue des révolutions féministes”.

À réécouter : Julie Gayet, le cinéma au féminin

Extraits sonores :

  • "Les Misérables", mini-série en 2 parties réalisée par Marcel Bluwal et diffusée sur la deuxième chaîne de l'ORTF en 1972.
  • Pénélope Bagieu, MadmoiZelle, 2016
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Caty Reneaux
Collaboration
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Valentine Alloing
Collaboration
Jean Bulot
Collaboration
Félicie Faugère
Réalisation