Statue
Statue
Statue ©Getty - Julius Adamek / EyeEm
Statue ©Getty - Julius Adamek / EyeEm
Statue ©Getty - Julius Adamek / EyeEm
Publicité
Résumé

La justice pénale est-elle vraiment impartiale ? Immersion dans la fabrique des jugements avec l'économiste Arnaud Philippe, enseignant-chercheur à l’université de Bristol, et la journaliste Clémentine Thiebault.

avec :

Arnaud Philippe (chercheur en économie).

En savoir plus

Arnaud Philippe est docteur en économie de Paris 1, enseignant-chercheur à l’université de Bristol. Il a travaillé en prison dans le cadre d’activités associatives avant de collaborer avec le service statistique du ministère de la Justice français.

Il publie La fabrique des jugements (La Découverte, 2022) où il analyse notamment les facteurs susceptibles d’influencer les décisions de justice en matière pénale. Il montre notamment les biais qui peuvent influencer les décisions des juges . Après tout, montre-il, ce sont aussi des êtres humains.

Publicité

Il se penche notamment sur les influences possibles des effets de domination sur la décision de justice. Ainsi, pour la question du genre, "plus la cour est féminisée, plus l'écart des décisions entre hommes et femmes se réduit", les peines étant alors plus lourdes pour les femmes que dans d'autres circonstances.

Clémentine Thiebault est journaliste indépendante, spécialisée en critique littéraire et reportage. Elle a été libraire, a fondé le site "Noir comme polar" en 2003 et cofondé l’association Les Habits noirs. Elle a co-écrit avec Mikaël Demets Polar, le grand panorama de la littérature noire (2013). Depuis septembre 2021, elle dirige la collection Faction ! aux Éditions In8.

Elle publie En votre intime conviction (Robert Laffont, coll. "La Bête noire", 2022), le récit subjectif de sa semaine en immersion en tant que juré d’assises au tribunal d’Aix-en-Provence, en janvier 2020, pour une affaire de meurtre sans cadavre. Une immersion rare au sein de la cour et de ses rituels.

Clémentine Thiebault parle d'un "décalage total" : "on vous extrait de votre quotidien qui est pour la plupart des gens très éloigné de la réalité dans laquelle on vous remet". Le regard du citoyen, profane, apporte un oeil neuf sur la cour de justice. Si une formation est délivrée aux jurés, occuper cette place, nous dit Clémentine Thiebault, revient malgré tout à se jeter "dans le grand bain".

À lire aussi : “Robuste” de Constance Meyer : Depardieu intime

Extraits sonores :

  • Alain Blanc, France Culture, "Les idées claires" par Nicolas Martin, 2018
Références

L'équipe

Maylis Besserie
Production
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Lucas Bretonnier
Collaboration
Anna-Livia Marchaison
Collaboration