Une sphère représentant la Terre brûlée pendant une manifestation d'Extinction Rebellion et de quelques Gilets Jaunes (Vieux-Port de Marseille, 07.10.2021)
Une sphère représentant la Terre brûlée pendant une manifestation d'Extinction Rebellion et de quelques Gilets Jaunes (Vieux-Port de Marseille, 07.10.2021) ©Getty - SOPA Images / Contributeur
Une sphère représentant la Terre brûlée pendant une manifestation d'Extinction Rebellion et de quelques Gilets Jaunes (Vieux-Port de Marseille, 07.10.2021) ©Getty - SOPA Images / Contributeur
Une sphère représentant la Terre brûlée pendant une manifestation d'Extinction Rebellion et de quelques Gilets Jaunes (Vieux-Port de Marseille, 07.10.2021) ©Getty - SOPA Images / Contributeur
Publicité

Alors que s'est ouverte la COP26 dimanche à Glasgow, rendez-vous avec Aurélie Trouvé, ingénieure agronome et conseillère scientifique d’ATTAC, qui publie "Le Bloc arc-en-ciel" (La Découverte, 2021).

Avec

Ingénieure agronome, maîtresse de conférences en économie, Aurélie Trouvé est presque l'incarnation publique de l'Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne (Attac). Entrée à Attac Campus en 2002, co-présidente entre 2006 et 2012, porte parole jusqu'au 12 octobre 2021 - elle a quitté l'organisation avant la fin de son mandat -, elle en est toujours conseillère scientifique.

Elle publie Le bloc arc-en-ciel. Pour une stratégie politique radicale et inclusive (La Découverte, 2021), qui souligne la nécessité de former un “bloc arc-en-ciel” unissant les forces des différentes revendications -féministes, de classe, antiracistes...- pour changer radicalement le système. 

Publicité

En outre, il s'agit de faire face à la faiblesse de la gauche dans les urnes en jouant sur la vitalité des mouvements et réseaux de protestation. Pour atteindre une véritable écologie de gauche, il faut concilier urgence écologique et sociale, fin du mois et fin du monde, contre l'idée que transition écologique rime avec destruction d’emplois. 

La pollution est une question profondément sociale. (Aurélie Trouvé)

Il faut avoir comme boussole aujourd'hui les besoins sociaux écologiques ; il faut arrêter cette boussole unique qu'est le PIB. (Aurélie Trouvé)

Une exigence que nous rappelle la tenue de la COP26 du 1er au 12 novembre et l'importance qu'on pris les sociétés civiles dans la lutte contre le réchauffement climatique et face à l'inertie des gouvernements. 

On a besoin d'une grande planification écologique, démocratique, qui permette d'enclencher cette mobilisation en créant des millions d'emplois. (Aurélie Trouvé)

27 min

Extraits sonores : 

  • Emmanuel Macron à la COP26 (01.11.2021)
  • La militante écologiste suédoise Greta Thunberg dénonce « Trente années de bla bla » face à 400 jeunes à Milan (28.09.2021)
  • Hélène Tordjman; France Culture, "La Suite dans les idées" (24.05.2021)