La Cité interdite à Pékin (Chine)
La Cité interdite à Pékin (Chine) ©Getty - Waitforlight
La Cité interdite à Pékin (Chine) ©Getty - Waitforlight
La Cité interdite à Pékin (Chine) ©Getty - Waitforlight
Publicité

Omniprésente dans les discussions, la Chine a envahi notre horizon. Mais que pouvons nous vraiment en savoir quand si peu d'images et de mots en ressortent ? On en parle avec la sinologue Anne Cheng, titulaire de la chaire d’ « Histoire intellectuelle de la Chine » au Collège de France.

Avec
  • Anne Cheng Sinologue, titulaire de la chaire « Histoire intellectuelle de la Chine » au Collège de France.

Anne Chang est sinologue, titulaire de la chaire d’ « Histoire intellectuelle de la Chine » au Collège de France. Pour l'année 2020-2021, elle présente le cours “La Chine est-elle (encore) une civilisation ?”. L'auteure d’une traduction en français des Entretiens de Confucius, a dirigé nombre d'ouvrages collectifs : La pensée en Chine aujourd’hui (Gallimard, 2007), Lectures et usages de la Grande Etude : Chine, Corée, Japon (Collège de France, 2015), Inde-Chine : universalités croisées (OpenEdition Books, 2020)

En 2007, elle dirigeait La Pensée en Chine aujourd'hui. Dans sa continuité, Penser en Chine, un nouvel ouvrage collectif à paraître aux éditions Gallimard ce 4 février 2021 prolonge la réflexion qui y était développée avec les enjeux de notre temps et le sentiment d'urgence qui est le nôtre.  

Publicité

Malgré le peu de véritables informations qui nous arrivent de Chine, en réalité on en est inondés, ce sont des informations assez partiales ou qui se cantonnent au domaine géopolitique. (Anne Cheng)

Dirigé avec la collaboration de Éric Vigne, cet ouvrage rassemble les contributions de chercheurs venant de différentes parties du monde et de diverses disciplines. Séverine Arsène, Chu Xiaoquan, Magnus Fiskesjö, Ruth Gamble, Ge Zhaoguang, Ji Zhe, Frédéric Keck, ou encore Nathan Sperber multiplient ainsi les approches et les points de vue sur un pays qui se présente comme l'Empire du Milieu. En outre, la Chine prétend sélectionner son histoire en en effaçant les épisodes les plus sombres et contrer l'universalisme occidental par un universalisme propre.

Tous ceux qui expriment une opinion publique qui n'est pas exactement dans la droite ligne définie par le parti se font d'abord taper dessus, métaphoriquement ou non, et carrément arrêter ou, selon la mode chinoise, se « font » disparaître. (Anne Cheng)

La Grande table culture
28 min

Extraits sonores:

L'équipe