Les co-présidents de la Commission indépendante sur l’inceste, Edouard Durand et Nathalie Mathieu au Palais de la Femme à Paris, le 16 février 2022.
Les co-présidents de la Commission indépendante sur l’inceste, Edouard Durand et Nathalie Mathieu au Palais de la Femme à Paris, le 16 février 2022.
Les co-présidents de la Commission indépendante sur l’inceste, Edouard Durand et Nathalie Mathieu au Palais de la Femme à Paris, le 16 février 2022. ©AFP - JULIEN DE ROSA / AFP
Les co-présidents de la Commission indépendante sur l’inceste, Edouard Durand et Nathalie Mathieu au Palais de la Femme à Paris, le 16 février 2022. ©AFP - JULIEN DE ROSA / AFP
Les co-présidents de la Commission indépendante sur l’inceste, Edouard Durand et Nathalie Mathieu au Palais de la Femme à Paris, le 16 février 2022. ©AFP - JULIEN DE ROSA / AFP
Publicité
Résumé

Il a mis la protection des enfants au cœur de son combat professionnel et idéologique : nous recevons aujourd’hui le juge des enfants Edouard Durand, à la tête de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) depuis janvier 2021.

avec :

Édouard Durand (magistrat, membre du conseil scientifique de l’Observatoire national de l’enfance en danger et ancien membre du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes.).

En savoir plus

La dénonciation et la lutte contre l’inceste prennent désormais une place considérable dans l’agenda politique. "Par la publication de la Familia Grande, Camille Kouchner a suscité une réflexion profonde dans la société, à partir d’une émotion : la prise de conscience de ce qu‘est le viol d’un enfant, le viol incestueux. A partir de cette émotion et de la colère qu’elle a provoquée, la société demande un changement". Dans le courant de cette affaire Duhamel, le président de la République Emmanuel Macron a constitué en janvier 2021 la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise), à la tête de laquelle il a nommé co-président.e.s Nathalie Mathieu et Edouard Durand.

Juge des enfants pendant 17 ans, Edouard Durand renonce à une carrière d’ecclésiastique pour se mettre au service du droit des enfants. En parallèle de ce combat, il défend une révision de notre perception de la filiation et de l’autorité parentale, afin de protéger les victimes des violences conjugales. Il nous explique alors que "la justice doit se mettre davantage à hauteur d’enfant pour que le procès, que l'enquête pénale ne soient pas un champ de mines et que l’enfant ne vive pas une survictimisation".  Il rend compte de son parcours et de ses croyances dans un livre d'entretiens avec Delphine Saubaber, Défendre les enfants, publié aux éditions du Seuil le 18 mars 2022.

Publicité

En janvier 2021, l’ancienne ministre socialiste Elisabeth Guigou renonce à présider la commission indépendante sur l’inceste en raison de ses relations avec Olivier Duhamel. Edouard Durand prend alors sa place. La commission reçoit  "une avalanche de témoignages : en 6 mois plus de 11500 témoignages" ont été recueillis. Constituée pour deux ans, la commission a rendu le 31 mars 2022 ses premières conclusions intermédiaires. Son objectif principal est alors de construire une politique de protection à partir de la parole des victimes. "Nous mettons sur les épaules des enfants un poids trop lourd en devant s’opposer à l’adulte et en sortant du silence. C’est au tiers de le faire en remettant la loi à sa place et en remettant la culpabilité sur les épaules de l’agresseur. Et ce tiers, c’est chacun d’entre nous dans l’espace qu’il occupe".

En savoir plus : "Guerre" de Louis-Ferdinand Céline, le chaînon manquant

Extraits sonores :

Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Lucas Bretonnier
Collaboration