Une personne âgée et sa petite fille
Une personne âgée et sa petite fille
Une personne âgée et sa petite fille ©Getty - Luka Dakskobler/SOPA Images/LightRocket
Une personne âgée et sa petite fille ©Getty - Luka Dakskobler/SOPA Images/LightRocket
Une personne âgée et sa petite fille ©Getty - Luka Dakskobler/SOPA Images/LightRocket
Publicité
Résumé

Les résidents des Ehpad sont toujours confinés depuis mars. Qu'est-ce que cela révèle sur notre rapport à la vieillesse ? Eric Guéret, le réalisateur du documentaire "Vieillir enfermés" diffusé sur Arte, et Pierre Gouabault, directeur de l'Ehpad "La Bonne Eure", viennent en discuter avec nous.

avec :

Éric Guéret (Réalisateur documentaire), Pierre Gouabault (Directeur de l'Ehpad "La Bonne Eure" dans le Loir-et-Cher).

En savoir plus

Eric Guéret a réalisé pendant le premier confinement Vieillir enfermés (2020, disponible sur Arte), fruit de jours entiers passés  à l'Ehpad Furtado-Heine, dans le 14e arrondissement de Paris. Entre des résidents qui ont du mal à rester enfermés dans leurs chambres et les équipes soignantes en sous-effectif, il s'agit d'un récit intime sur les conditions de vie et de travail dans les Ehpad. Pierre Gouabault, qui dirige un de ces établissements ("La Bonne Eure" à Bracieux, dans le Loir-et-Cher), propose de "réenchanter" ces espaces face aux conclusions tirées de cet épisode de crise sanitaire. 

L'épidémie de Covid-19, en particulier la première vague, a largement questionné le rapport que nous entretenons à la vieillesse. Le public des résidents en Ehpad est en effet particulièrement touché par le virus. Mais la question de l'enfermement pose des questions de santé et d'éthique. Doit-on vraiment forcer des personnes âgées au confinement pour les protéger, quitte à ce qu'elles souffrent du syndrome du glissement ? Peut-on vraiment décider d'isoler des individus ? 

Publicité

Les Ehpad sont les seuls lieux en France où la privation des libertés n’est pas soumise aux juges. On demande qu’il puisse y avoir un débat démocratique dans les établissements. (Pierre Gouabault)

Je ne sais pas si des juristes se sont penchés sur la question mais je ne suis pas sûr qu’enfermer des personnes âgées dans des Ehpad soit légal. (Eric Guéret)

La question du point de vue des soignants est évidement cruciale, notamment pour ceux qui travaillent en Ehpad et ne se sont souvent pas reconnus dans les vagues d'applaudissements aux fenêtres. Faire face à la mort à répétition avec un rythme de travail effréné laisse toujours des séquelles. 

Je suis en ce moment en tournage à l’hôpital et je constate la même chose que dans les Ehpad, les soignants restent traumatisés par cette première vague face à laquelle ils se sont sentis impuissants. Cette douleur en a fait ressortir d’autres, il ne faut pas oublier qu’un an avant il y avait de nombreuses grèves pour demander plus de moyens. (Eric Guéret)

Mais les Ehpad, ce sont aussi des lieux de vie. Des espaces où les personnes se rencontrent, cohabitent et tissent des liens au-delà de la solitude. Des nombreux professionnels s'expriment d'ailleurs en faveur de renouvellements nécessaires pour changer la façon dont nous concevons l'accompagnement des personnes âgées et la vieillesse. 

Mon métier n’est pas d’héberger des personnes âgées dépendantes, mais de les accompagner dans leurs parcours de vie et de citoyenneté. Depuis 3 ans, on a réuni 19 fois le conseil de la vie sociale dans nos établissements. Et chaque décision structurante liée aux résidents a été prise collégialement. (Pierre Gouabault)

27 min

Extraits sonores : 

  • Emmanuel Macron en visite à l'Ehpad "La Bonne Eure" à Bracieux, dans le Loir-et-Cher - images de l'Elysée 
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Caty Reneaux
Collaboration
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Madeleine Martineu
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Jean Bulot
Collaboration