Francis Wolff
Francis Wolff - Julien FAURE / Leextra / Editions Fayard
Francis Wolff - Julien FAURE / Leextra / Editions Fayard
Francis Wolff - Julien FAURE / Leextra / Editions Fayard
Publicité

Le philosophe Francis Wolff opère un retour sur oeuvre dans son ouvrage "Le monde à la première personne. Entretiens avec André Comte-Sponville" (Fayard, 2021). Il nous parle de la jeunesse d'une pensée hétéroclite, de son histoire familiale ou encore de sa défense de l'humanisme.

Avec
  • Francis Wolff professeur émérite à l’Ecole Normale Supérieure ULM.

Francis Wolff est professeur émérite de philosophie à l’ École normale supérieure de la rue d’Ulm. Il y a été maître de conférences, directeur Adjoint (Lettres et sciences humaines), et professeur des universités au pépartement de philosophie. Il y a organisé et dirigé le séminaire "Les Lundis de la philosophie".

Il a par ailleurs enseigné la philosophie comme professeur agrégé du second degré (lycée Fernand Darchicourt d’Hénin Beaumont…), et en classes préparatoires (khâgne du lycée La Bruyère à Versailles). Il a tenu la chaire de philosophie ancienne du departamento de filosofia de l’Universidade de São Paulo (Brésil) et de l’université de Paris-X Nanterre dont il a dirigé le Centre Festugière.

Publicité

Est paru Le monde à la première personne. Entretiens avec André Comte-Sponville (Fayard, septembre 2021), un livre qui permet de découvrir la pensée de ce philosophe à l'œuvre majeure et pourtant peu connu du grand public. Son histoire familiale tragique (ses grands-parents déportés, ses parents vivant sous les lois anti-juives en France…), son humanisme universaliste, sa cosmopolitique, son opposition à la Nation… Une série d'entretiens qui nous parle de ce que philosopher veut dire.

58 min

Il revient ainsi sur son entrée en philosophie, jeune, et sur son parcours de transclasse. "Il faut bien reconnaitre qu'il y ait des parcours qui se font dans tous les sens ; on dit que l'ascenseur méritocratique est en panne, il n'a jamais très bien fonctionné, même à mon époque…", dit-il. En outre, son passé familial nourrit en partie sa pensée et ses positions. Il oppose sa recherche du cosmopolitisme à l'idée de Nation, qu'il récuse : "Je ne sais pas ce que c'est qu'une Nation. Elle est faite de bric et de broc, de contes de belle-mère, d'histoires sans cesse réinventées…"

L'œuvre touche à de nombreux champs, de l'éthique à la musique et aux Beaux-Arts ; en outre, "tout art s'efforce d'être le plus proche de l'individuel, du singulier, de l'expérience unique, et c'est ça qui nous bouleverse" (Francis Wolff).

Pour aller plus loin :

  • La revue Critique consacre un important dossier à Francis Wolff dans son numéro de décembre (à paraître le 6 janvier).
  • Le Monde selon Francis Wolff. Ontologie, éthique et anthropologie (Alain Policar, Classiques Garnier, 2021).
27 min

Extraits sonores :

  • Vladimir Jankélévitch sur la musique (France Culture, février 2012)

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Chouchane Djergaian
Collaboration
Lucas Bretonnier
Collaboration