La ville d'Abuyog submergée par les fortes pluies provoquées par la tempête tropicale Agaton (Province de Leyte, Philippines,11 avril 2022) ©AFP - Bobbie Alota
La ville d'Abuyog submergée par les fortes pluies provoquées par la tempête tropicale Agaton (Province de Leyte, Philippines,11 avril 2022) ©AFP - Bobbie Alota
La ville d'Abuyog submergée par les fortes pluies provoquées par la tempête tropicale Agaton (Province de Leyte, Philippines,11 avril 2022) ©AFP - Bobbie Alota
Publicité
Résumé

L'environnement, le combat du siècle? On en parle avec François Gemenne, spécialiste de la gouvernance du climat et des migrations et membre du Giec. Il a codirigé l’ouvrage collectif "La guerre chaude : Enjeux stratégiques du changement climatique" (Presses de Sciences Po, 2022).

avec :

François Gemenne (Spécialiste de la gouvernance du climat et des migrations, directeur de l’Observatoire Hugo à l’université de Liège, enseignant à Sciences-Po et à la Sorbonne).

En savoir plus

Accès conflictuel à l'eau en Syrie ou dans la zone sahélo-saharienne, nouveaux rapports de forces en Arctique avec la fonte des glaces, insécurité hydrique en Jordanie... "Un monde plus chaud sera aussi un monde plus violent." C'est ce que soutient Nicolas Regaud dans l'Introduction de l'ouvrage collectif La guerre chaude : Enjeux stratégiques du changement climatique. Des spécialistes du monde du climat y dressent un panorama des risques stratégiques et opérationnels associés au dérèglement climatique : l'élévation du niveau de la mer, l'érosion ou la submersion des côtes, le réchauffement des espaces continentaux, l'augmentation des événements climatiques de haute intensité ou encore le réchauffement accéléré de l'Arctique. Parmi eux, François Gemenne,  spécialiste de la gouvernance du climat et des migrations et membre du Giec.

A l'aune du second tour de l'élection présidentielle en France, François Gemenne rappelle que "les gens n'ont pas très envie d'entendre parler du changement climatique car il représente une menace, une contrainte." Engagé lui-même, il souligne "une nécessité un peu morale d'engagement" du chercheur sur le climat, qui ne peut sans cesse "hurler au feu et rechigner à aider les pompiers".

Publicité

"Un monde plus chaud va être aussi un monde plus violent" nous rappelle notre invité. Car si les phénomènes du changement climatique ne renforcent pas mécaniquement les conflits, ils ont pour effet d'amplifier les risques. Ils agissent de fait indirectement sur les comportements migratoires. La banque mondiale estime ainsi que le changement climatique provoquera d’ici à 2050 le déplacement à l’intérieur des frontières de leur pays de plus de 140 millions de personnes en Amérique latine, en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne.

Comment alors faire face et empêcher les conséquences du dérèglement climatique ? Le secteur de la défense fait partie de la solution au changement climatique. Les armées ne doivent pas seulement réduire leur empreinte carbone, elles doivent également s’adapter à une situation qui affecte leurs missions et leurs capacités à s’engager, dans une politique de sécurité climatique.

27 min

Extraits sonores :

  • Camille Etienne, France Culture, "Les Matins", 05/04/22
  • Pierre Charbonnier, France Culture, "Le Temps du Débat", 14/04/22
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Lila Boses
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Lucas Bretonnier
Collaboration