Enfant jouant avec des voitures miniatures
Enfant jouant avec des voitures miniatures
Enfant jouant avec des voitures miniatures ©Getty - Jasmin Merdan
Enfant jouant avec des voitures miniatures ©Getty - Jasmin Merdan
Enfant jouant avec des voitures miniatures ©Getty - Jasmin Merdan
Publicité
Résumé

A travers son propre parcours, Ivan Jablonka, historien et écrivain, nous parle de la construction des "garçons" et des manières de contredire les attentes contenues dans le genre masculin. Il est notre invité aujourd'hui.

avec :

Ivan Jablonka (Écrivain et Professeur à l’université Paris 13.).

En savoir plus

Ivan Jablonka est historien et écrivain, rédacteur en chef de la revue laviedesidees.fr et codirecteur de la collection “La République des Idées” aux Éditions du Seuil.  

L'auteur de Laëtitia ou la fin des hommes (prix Médicis en 2016) publie Un garçon comme vous et moi (Seuil, 07/01/2021), une enquête qui, à travers la sociohistoire, lui permet de revenir à la fois sur sa propre vie mais aussi sur celle des autres. Il s'y livre ainsi à une réflexion sur son “parcours de genre”, se demandant par quels mécanismes on devient garçon. Il définit la “genration” comme le processus par lequel le genre détermine une génération et souligne ainsi quelle "garçonnité" a été prescrite aux jeunes mâles, comment ils l’ont comprise et adoptée, mais aussi rejetée.  

Publicité

Dès qu'on fait une socio-histoire de soi-même, on s'interroge sur les structures sociales en nous. (Ivan Jablonka)

Car s'il a lui-même vécu autant d’expériences au cours desquelles il a” intégré le masculin” - à l'école, au lycée, à l'armée...- il a aussi contredit les attentes contenues dans le genre masculin. Ainsi, là où les garçons devaient préférer regarder des dessins animés tels que "Goldorak", lui aimait "Candy". De même, il écoutait Jean-Jacques Goldman, considéré alors comme un chanteur pour « midinettes », était mauvais en drague, écrivait des vers et des textes pour pallier sa solitude. 

Je crois au fond de moi que je n'étais pas gay ; j'étais plutôt une fille-garçon ou un garçon-fille. (Ivan Jablonka)

Ivan Jablonka décrit de fait ce « malaise dans le masculin » qui l'habitait et l'habite toujours, lui qui décriait déjà les formes de domination masculines dans des écrits comme Des hommes justes. Du patriarcat aux nouvelles masculinités (Seuil, 2019), pour lequel nous le recevions à La Grande table.  

Un garçon comme vous et moi est une façon de prolonger la réflexion menée dans cet ouvrage et dans de précédents écrits. A partir d'archives diverses plus ou moins personnelles, l'auteur analyse comment une société produit des garçons et quelle désobéissance de genre l'a animé. En même temps, ils se dit toujours conscient de faire partie d'un système.

A noter, Ivan Jablonka signe l’article “Que faire des hommes" dans la revue Esprit de janvier-février 2021.

À réécouter : Nicolas Bouchaud, le théâtre un art du temps

Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Anouck Delfino
Collaboration
Henri Le Blanc
Collaboration
Madeleine Martineu
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Félix Levacher
Réalisation
Jean Bulot
Collaboration