La Statue de l'Emancipation, à Bridgetown (Barbade), 16 novembre 2021
La Statue de l'Emancipation, à Bridgetown (Barbade), 16 novembre 2021
La Statue de l'Emancipation, à Bridgetown (Barbade), 16 novembre 2021 ©AFP - JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
La Statue de l'Emancipation, à Bridgetown (Barbade), 16 novembre 2021 ©AFP - JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
La Statue de l'Emancipation, à Bridgetown (Barbade), 16 novembre 2021 ©AFP - JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Publicité
Résumé

Comment promouvoir et défendre l’émancipation dans notre société ? Aliocha Wald Lasowski pose la question à son principal théoricien, Jacques Rancière, dans un livre-dialogue : "Penser l’émancipation" (L’Aube).

avec :

Aliocha Wald Lasowski (journaliste pour les pages idées de l'Express), Jacques Rancière (philosophe, professeur émérite à l'Université de Paris VIII (Saint-Denis)).

En savoir plus

Dans un nouveau livre, série d’entretiens menés avec Aliocha Wald Lasowski, Penser l’émancipation, publié aux éditions de l'Aube le 22 avril 2022, Jacques Rancière revient sur la construction de sa pensée sur l’émancipation. A la veille des mouvements du 1er mai, Aliocha Wald Lasowski ouvre l'émission avec une remarque sur le temps : "l'émancipation, c’est la reconquête du temps car le temps c’est une reconquête de la vie".  Il poursuit : "Jacques Rancière travaille sur la littérature avec Virginia Woolf ou le roman de l'inactivité avec Madame Bovary : des personnages qui recherchent une autre temporalité, un autre rapport au monde."

Professeur émérite de l'université Paris-VIII, ancien élève de Louis Althusser à l’ENS-Ulm, Jacques Rancière prend progressivement ses distances avec ce dernier, lui reprochant une vision de l’inégalité des intelligences. Il a ainsi marqué le monde des idées en promouvant l’indépendance intellectuelle de toutes les classes sociales, rendue possible par la maîtrise du langage et du discours. Pour lui, "l'égalité se joue dans toutes les formes de la vie et de l’expression : il y a alors une espèce de déhiérarchisation dans le monde des arts". A travers l’étude de la littérature et du cinéma, Jacques Rancière illustre combien les arts rendent compte d’un état de la société et s’adaptent aussi à ses mutations.

Publicité

Les deux philosophes reviennent sur l'état de notre société dite démocratique. "On ne vit pas dans une démocratie mais dans une oligarchie, à tendance monarchique, considère Jacques Rancière. On en a l'exemple avec l'élection du président au suffrage universel qui a une origine monarchique (…). Il faut sortir de la démocratie comme contenant !". Ainsi, la démocratie est  "surtout un contre-pouvoir". Pour sortir de cette atonie politique, Jacques Rancière invite à "se rendre capable de recréer un peuple : ne pas faire comme s’il existait mais le recréer !"

26 min

Extraits sonores :

Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Lucas Bretonnier
Collaboration