Rassemblement en hommage au professeur Samuel Paty le 18 octobre 2020 place de la République à Paris
Rassemblement en hommage au professeur Samuel Paty le 18 octobre 2020 place de la République à Paris
Rassemblement en hommage au professeur Samuel Paty le 18 octobre 2020 place de la République à Paris ©Getty - SOPA Images / Contributeur
Rassemblement en hommage au professeur Samuel Paty le 18 octobre 2020 place de la République à Paris ©Getty - SOPA Images / Contributeur
Rassemblement en hommage au professeur Samuel Paty le 18 octobre 2020 place de la République à Paris ©Getty - SOPA Images / Contributeur
Publicité
Résumé

Peut-on encore penser par soi-même face à un débat où règnent la polémique et l'"hystérie"? On en parle avec Marylin Maeso, philosophe et enseignante, auteure de "La petite fabrique de l'inhumain" (L'Observatoire, 2021), et Julien Bisson, rédacteur en chef de l'hebdomadaire Le Un.

avec :

Julien Bisson (rédacteur en chef de la revue America et de l'hebdomadaire Le 1), Marylin Maeso (philosophe et essayiste).

En savoir plus

Marylin Maeso, spécialiste de la pensée d**'Albert Camus**, travaille sur l’essentialisme et la philosophie politique contemporaine. Auteure notamment des Lents demains qui chantent (2020) à L'Observatoire, elle avait auparavant publié Les conspirateurs du silence (coll."La relève" dirigée par Adèle van Reeth, L'Observatoire, 2018). Un essai qui dénonce l' "esprit de système" qui aujourd'hui empêche tout dialogue. C'est notamment le cas sur twitter, réseau auquel Marylin Maeso s'est inscrite en 2016 et dont l'évolution nous parle d'un mal qui a pris la société entière. En outre; dit-elle, l'anonymat y sert de catalyseur de haine.  

Aujourd’hui, beaucoup de médias ont compris que ce qui faisait vendre, c’est l’effet buzz, l’effet clash… (…) Souvent on est obnubilé par l’effet et on ne s’intéresse pas à la cause. (Marylin Maeso)

Publicité

Les conspirateurs du silence, en somme, c'est tout le monde, car la tentation de la polémique irréfléchie peut-être celle de tout le monde. En cela, la polémique a quelque chose de la peste. Et c'est sous l'égide d'Albert Camus (La Peste, L'Étranger...) que Marylin Maeso tente d'élaborer des stratégies pour faire surgir la possibilité du débat. 

Le problème des sondages, c’est qu’il y a une forme d’attrait pour le chiffre. (Marylin Maeso)

La radicalité peut dériver vers l’extrémisme, mais, fondamentalement, le geste radical est celui qui consiste à aller au fond des choses. (Marylin Maeso)

C'est aussi dans la lignée camusienne qu'elle publiait en octobre 2021 La petite fabrique de l'inhumain (coll."La relève" dirigée par Adèle van Reeth, L’Observatoire). Elle y démontre cette fois que l’inhumain, que l'on associe au spectaculaire, est en fait une potentialité présente en chacun de nous. De nos réactions face au Covid-19 au racisme ou aux scandales d'agression sexuelle. Dédié à la mémoire de Samuel Paty, le livre prend aussi les exemples des attentats de Charlie Hebdo ou de l'affaire Mila, montrant les signes annonciateurs, les mensonges qui ont favorisé ces événements et leur statut de thermomètre de la société. 

Une émission avec Julien Bisson, rédacteur en chef de l'hebdomadaire Le Un.

En savoir plus : Tilda Swinton, actrice caméléon

Extraits sonores : 

  • Frances Haugen, France Inter, 12.11.2021
  • Christophe Barbier, patron du journal Franc-Tireur
  • François-Xavier Lefranc, patron de Ouest France
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Lucas Bretonnier
Collaboration