Photo prise durant la guerre civile espagnole dans la seconde moitié des années 30 de combattants républicains se battant dans les rues d'un village non identifié.
Photo prise durant la guerre civile espagnole dans la seconde moitié des années 30 de combattants républicains se battant dans les rues d'un village non identifié.
Photo prise durant la guerre civile espagnole dans la seconde moitié des années 30 de combattants républicains se battant dans les rues d'un village non identifié. ©AFP - Auteur inconnu
Photo prise durant la guerre civile espagnole dans la seconde moitié des années 30 de combattants républicains se battant dans les rues d'un village non identifié. ©AFP - Auteur inconnu
Photo prise durant la guerre civile espagnole dans la seconde moitié des années 30 de combattants républicains se battant dans les rues d'un village non identifié. ©AFP - Auteur inconnu
Publicité
Résumé

Après la publication de deux tribunes militaires soutenant que la guerre civile est, en France, imminente, retour avec le philosophe Guillaume Barrera sur une notion aussi difficile à saisir qu'elle est, écrit-il, universelle.

avec :

Guillaume Barrera (Philosophe, essayiste.).

En savoir plus

La guerre civile naît de l'inégalité et de l'injustice, c'est la leçon des Grecs anciens que retient Guillaume Barrera dans son ouvrage La guerre civile (Gallimard, L'Esprit de la cité, 2021). Chez les classiques, la guerre civile trouve sa source dans l'inégalité extrême, mais elle a aussi à voir avec la naissance de la chrétienté, religion catholique au sens premier du terme. 

La guerre que se font les citoyens n'est pas forcément la guerre au sens où nous l'entendons : une guerre avec des règles, avec une armée en bonne et due forme... c’est bien souvent le contraire. Mais elle peut, dans la mesure où elle vise toujours à définir non seulement l’ordre social mais l'ordre politique, engager l'Etat et par conséquent la force publique et la force militaire. (Guillaume Barrera)

Publicité

La guerre civile a donc aussi à voir avec l'universel. Pour autant, faut-il croire, avec ceux qui croient voir venir une "guerre civile mondiale", qu'elle va s'universaliser ? Rien n'est moins sûr, explique Guillaume Barrera. Pour lui, il faut avant tout ne pas abuser de la notion.

Il y a guerre civile à partir du moment où les citoyens se font la guerre. (Guillaume Barrera)

D'une guerre  à l'autre, retour sur ce que raconte l'expression "guerre civile", utilisée à tort ou à raison, jusqu'à la guerre civile mondiale dans laquelle nous serions entrés depuis un siècle.

Toute guerre civile s'explique par des passions violentes mais toute les passions violentes ne débouchent pas sur des guerres civiles. (Guillaume Barrera)

À réécouter : Florian Zeller, la consécration “The Father”

Extraits sonores : 

  • Montage sur "la peur de la guerre civile" : Michel Onfray (1er mai 2021), Jean-Pierre Chevènement (13 novembre 2019), Fabien Roussel (18 mars 2019), Marine Le Pen (27 avril 2021),  Jean-Luc Mélenchon (1er juillet 2015)
  • Michael Heinrich et Pierre Bergounioux (France Culture, Grande Traversée "Karl Marx, l'inconnu" par Christine Lecerf et Franck Lilin,Juillet 2020)
  • Gilles Dorronsoro (France Culture, La Grande table, 09/11/2020)
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Caty Reneaux
Collaboration
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Valentine Alloing
Collaboration
Jean Bulot
Collaboration