Chantal Jaquet, auteure, avec Jean-Marie Durand, de Juste en passant (PUF), et de Les Transclasses ou la non-reproduction (PUF 2014)
Chantal Jaquet, auteure, avec Jean-Marie Durand, de Juste en passant (PUF), et de Les Transclasses ou la non-reproduction (PUF 2014) - Presses Universitaires de France
Chantal Jaquet, auteure, avec Jean-Marie Durand, de Juste en passant (PUF), et de Les Transclasses ou la non-reproduction (PUF 2014) - Presses Universitaires de France
Chantal Jaquet, auteure, avec Jean-Marie Durand, de Juste en passant (PUF), et de Les Transclasses ou la non-reproduction (PUF 2014) - Presses Universitaires de France
Publicité

La philosophe Chantal Jaquet, qui a forgé le concept des "transclasses" pour désigner ces personnes qui passent d'un milieu social à un autre, revient sur son enfance et sa propre trajectoire de transclasse dans un entretien aux PUF, "Juste en Passant".

Avec
  • Chantal Jaquet professeure d’histoire de la philosophie moderne à l'Université de Paris 1, Panthéon-Sorbonne.

Spécialiste de l’histoire de la philosophie moderne, de Spinoza en particulier, de la philosophie du corps et de la philosophie sociale, Chantal Jaquet est professeure à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. 

Dans un entretien avec le journaliste Jean-Marie Durand, Juste en Passant (Presses universitaires de France, 2021), Chantal Jaquet revient aujourd'hui sur sa propre condition de transclasse, ce passage d'une classe sociale à une autre par lequel elle est devenue agrégée de philosophie après une enfance marquée par la pauvreté et la précarité. 

Publicité

En ce qui me concerne l’un des éléments fondamentaux a été la prise de conscience de la misère, avec ses causes politiques. C’est le basculement d’un univers où tout pouvait s’expliquer par des représentations religieuses, à la prise de conscience que cette misère n’était pas inéluctable. (Chantal Jaquet)

En 2014, dans son essai Les transclasses ou la non-reproduction (PUF) elle réfléchissait au point aveugle de la théorie de reproduction sociale de Bourdieu et Passeron : les trajectoires de non-reproduction sociale. 

Comprendre la reproduction implique aussi d’analyser les causes qui l’enraye ponctuellement. Ça permet de comprendre les écarts, car je ne parlerai pas d’exceptions miraculeuses, et de comprendre comment les rapports de force peuvent jouer pour reproduire ou ne pas reproduire. (Chantal Jaquet)

Plutôt que "parvenus", "déclassés" ou d'autres termes péjoratifs, Chantal Jaquet a créé le concept du transclasse pour désigner, et ainsi faire exister, ce phénomène qu'elle souhaitait étudier sans jugement et dans toute sa diversité. Pour cela elle a eu recours à la philosophie spinoziste, notamment son concept d'ingenium qui lui a inspiré l'idée de complexion

Les trajectoires des transclasses obéissent à un faisceau de causes que j’ai appelé complexion. Parmi ces configurations figurent des rencontres, des situations socio-économiques, des modèles alternatifs. Tout cela montre bien que le parcours n’est pas le fruit d’un mérite intrinsèque. Un enfant en naissant n’a rien et n’est rien. Il devient ce qu’il est par l’éducation, par ce dont il hérite par sa famille. (Chantal Jaquet)

27 min

Extraits sonores : 

  • Pierre Bourdieu, Cercle de minuit, A2, 1998
  • Adrien Naselli, extrait de "Adrien Naselli - méritocratie : la grande illusion", C ce soir, France 5, 22.09.21