Stéthoscope
Stéthoscope ©Getty - ATU Images
Stéthoscope ©Getty - ATU Images
Stéthoscope ©Getty - ATU Images
Publicité

Les sociologues, Nicolas Duvoux et Nadège Vezinat réfléchissent aux pratiques et aux formes d’organisations qui articulent social et sanitaire et placent la santé au fondement même de la solidarité.

Avec
  • Nadège Vezinat Sociologue et maîtresse de conférences à l’Université de Reims Champagne Ardenne
  • Nicolas Duvoux professeur de sociologie à l'université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, chercheur au Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA-LabTop), spécialiste des questions de pauvreté, d’inégalités sociales et des politiques publiques

Nicolas Duvoux est professeur de sociologie à l’ Université Paris VIII (CRESPPA-LabToP), président du Comité scientifique du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion (CNLE) et rédacteur en chef de laviedes idées.fr. Spécialiste des questions de pauvreté, de précarité et d’inégalités sociales, il a notamment publié Les oubliés du rêve américain. Philanthropie, Etat et pauvreté urbaine aux Etats-Unis (PUF, 2015) et dirigé avec Cédric Lomba l'ouvrage Où va la France populaire  ? (PUF, 2019).

Professeure de sociologie à Paris VIII également membre du Cresppa et de l’équipe GTM (Genre, Travail, Mobilités), Nadège Vezinat est directrice scientifique de l’ANR TRASS (Travail, Santé, Social). Elle s’intéresse notamment à la manière dont des structures d’exercice coordonné (comme les maisons de santé pluri-professionnelles) cherchent à articuler social et sanitaire. Elle est l’auteure entre autres de Vers une médecine collaborative. Politique des maisons de santé pluri-professionnelles en France (PUF, 2019).

Publicité

Ensemble ils publient La santé sociale (collection “Laviedesidees.fr”, puf, 16/02/2022). Une réflexion riche de collaborations diverses (Nicolas Da Silva, Maryse Gadreau, Mauricio Aranda…) et se penchent sur des pratiques et des formes d’organisations qui mettent la santé au fondement de la solidarité. Une analyse allant de la médecine de ville, "mariage forcé" entre médecine libérale et solidarité nationale, à la Case de Santé de Toulouse (CDS), qui lutte contre les inégalités à l’échelle d’un quartier.

Pour Nadège Vezinat, "la santé sociale, permet de sortir de conceptions stériles", comme l'opposition que l'on fait traditionnellement en France entre médecine publique et médecine privée. Concernant la question très actuelle des déserts médicaux, elle ajoute que "les soins de proximité sont centraux dans la vie d'une commune". Ils permettent à des territoires de continuer d'exister. En même temps, "une dualisation se met en place pour des professionnels de santé qui ne peuvent mettre en place un service public à eux tout seuls."

Pour Nicolas Duvoux, "l'hôpital est central dans le système de santé français, mais il a été soumis à une forme de rationalisation très aiguë". Il donne l'exemple de la tarification à l'activité qui pousse les hôpitaux à faire du chiffre. "La dimension humaine est évacuée d'un hôpital qui se technicise".

32 min

Extraits sonores :

  • Docteur Henri Partouche, France inter, "Interception", juillet 2021
  • Violaine Descans, France inter, janvier 2022
  • Caroline Brémaud, cheffe du service des urgences du centre hospitalier de Laval, France Culture, actualités, janvier 2022

L'équipe

Portrait de Maylis Besserie
Portrait de Maylis Besserie
Maylis Besserie
Production
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Lucas Bretonnier
Collaboration
Anna-Livia Marchaison
Collaboration