Apprendre à mimer les adultes
Apprendre à mimer les adultes
Apprendre à mimer les adultes ©Getty - Allan Grant
Apprendre à mimer les adultes ©Getty - Allan Grant
Apprendre à mimer les adultes ©Getty - Allan Grant
Publicité
Résumé

Elisabeth de Fontenay, lauréate du prix Femina Essais 2018, nous parle de "Gaspard de la nuit", ce frère dont la maladie n'est pas nommée, qui a nourri sa philosophie, dans lequel elle se retrouve en même temps qu'elle écrit son histoire. Une autobiographie de l'autre.

avec :

Elisabeth de Fontenay (philosophe).

En savoir plus

La quête d’un ailleurs inaccessible, avec la philosophe Elisabeth de Fontenay pour Gaspard de la nuit (Stock, 2018), qui vient de recevoir le Prix Femina Essai. Une autobiographie de son frère, auquel elle prête sa voix, une fraternité retrouvée par l’écriture, pour celle dont le travail était traversé jusqu’ici par la question juive et la condition animale. 

Un livre sur son frère, handicapé mental, un portrait attachant pour le rattacher au monde, à un monde qui a bien du mal à accepter la différence, l’a-normalité.

Publicité

Je l’ai toujours traité comme quelqu’un de normal. En lui faisant des scènes, en l’engueulant quand il faisait des choses qui ne me plaisaient pas ou qui étaient dangereuses. Jamais comme un cas clinique.                      
(Elisabeth de Fontenay)

Une œuvre consciente de la violence que l'écriture peut exercer pour un être ainsi muré dans le silence et la nuit, dans une maladie qui, guère nommée, prend la forme d'un quasi mutisme, d'une absence d’empathie, d'une vie coupée du réel. 

C’est une façon de lui rendre hommage que d’écrire le mieux possible.                      
(Elisabeth de Fontenay)

Une autobiographie de l'autre dans laquelle elle se retrouve elle-même en tant que philosophe, en tant qu'enquêtrice, en tant que sœur, remontant, dans l’histoire de ce frère âgé de 80 ans aujourd’hui, dans l'histoire familiale et l'Histoire. Une œuvre d'amour et de philosophie.

Même si on a l’air de n’être que vivant, on reste quelqu’un de vulnérable qui mérite le respect.                      
(Elisabeth de Fontenay)

Extraits sonores : 

  • Elle s'appelle Sabine (Sandrine Bonaire, 2008)
  • Michel Foucault : folie et raison ("Thèmes et controverses", 20 octobre 1961)
  • Alexandre Jollien (France Culture, "Hors Champ", 08 avril 2010)

En savoir plus : YSL et Dior : les films de leur vie

Cliquez ici pour écouter la première partie de l'émission : "YSL et Dior : les films de leur vie"