Attitude de Monseigneur Philippe Barbarin archevêque de Lyon lors des céremonies du voeu des Echevins à la Basilique de Fourvière à Lyon le 8 septembre 2017, France.
Attitude de Monseigneur Philippe Barbarin archevêque de Lyon lors des céremonies du voeu des Echevins à la Basilique de Fourvière à Lyon le 8 septembre 2017, France.
Attitude de Monseigneur Philippe Barbarin archevêque de Lyon lors des céremonies du voeu des Echevins à la Basilique de Fourvière à Lyon le 8 septembre 2017, France. ©Getty -  Robert DEYRAIL/Gamma-Rapho
Attitude de Monseigneur Philippe Barbarin archevêque de Lyon lors des céremonies du voeu des Echevins à la Basilique de Fourvière à Lyon le 8 septembre 2017, France. ©Getty - Robert DEYRAIL/Gamma-Rapho
Attitude de Monseigneur Philippe Barbarin archevêque de Lyon lors des céremonies du voeu des Echevins à la Basilique de Fourvière à Lyon le 8 septembre 2017, France. ©Getty - Robert DEYRAIL/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Avec Christine Pedotti, directrice de Témoignage chrétien, pour "Qu’avez-vous fait de Jésus ?" (Albin Michel, janvier 2019).

avec :

Christine Pedotti (Intellectuelle et journaliste catholique).

En savoir plus

A l'heure du procès Barbarin, Christine Pedotti engage une réflexion sur les dysfonctionnements d'un système : le système clérical. En effet, la Justice condamne la complicité de du cardinal Barbarin, mais il faut aussi se questionner sur la généalogie de tels crimes et leur condition de possibilité au sein d'une institution demeurée silencieuse et donc complice. Comment un tel système a-t-il pu générer crime et complicité ? Faut-il remettre en cause doctrine chrétienne en tant que telle ? Ou bien le cléricalisme s'en serait-il détourné ? Qu'arrive-t-il lorsqu'un prêtre qui "se targue de connaître l'Humanité" toute entière ne perçoit pas les dégâts moraux de la pédophilie ?

Christine Pedotti est dans La Grande table.

Publicité

Il est grave pour un chrétien de ne pas comprendre ce qu'est un corps violé, ce que ressent la victime d'un tel acte, car eux, les prêtres chrétiens se targuent de connaître l'Humanité.

La question de la pédophilie soulève la question plus large de l'emprise du pouvoir sur un enfant, pouvoir sacré qu'on tiendrait de Dieu.

Je demande au cardinal Barbarin d'agir en chrétien, c'est-à-dire d'assumer sa responsabilité.

Il aurait été judicieux de faire le distinguo entre être coupable et être responsable. Le cardinal Barbarin aurait dû assumer sa responsabilité.

À lire : L'Église de France face à la pédocriminalité : quelle lutte engagée ces dernières années ?

En savoir plus : James McAvoy, le héros schizo

Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Henri Le Blanc
Collaboration
Maja Neskovic
Production déléguée
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Marie Plaçais
Réalisation
Oriane Delacroix
Collaboration
Milena Aellig
Réalisation